Quelques 600 000 exemplaires de Charlie Hebdo sont en vente ce jeudi en France. Une nouvelle chance pour ceux qui n’ont pas pu l’acheter mercredi. 

C’est à croire que quasiment tout le monde veut son Charlie Hebdo. Le tout premier numéro de Charlie Hebdo depuis l’attentat dont il a été victime est sorti mercredi dans les kiosques. En quelques heures seulement, tous les stocks ont été épuisés. De nombreux Français sont ainsi repartis bredouille après avoir fait la queue devant un point de vente pendant parfois plusieurs dizaines de minutes.

600 000 exemplaires en vente ce jeudiTous n’est pas perdu pour autant. Il leur reste encore une chance ou deux de réussir à se le procurer. En tout, 5 millions d’exemplaires seront tirés sur une période de quinze jours. Et quelques 600 000 exemplaires ont été mis en vente ce jeudi. A l’instar de ce qui s’est passé la veille, de longues files d’attentes étaient visibles très tôt ce matin devant les kiosques et les marchands de journaux et ce, avant même leur ouverture.

Publicité
Des petits malins ont également une solution pour les plus pressés : ils proposent de revendre leur précieux numéro. Mais bien souvent le prix demandé est exorbitant, voire indécent. Midi Librerapporte ainsi qu’à Montpellier le numéro 1178 se vend 35 euros sur le trottoir. Sur eBay, plus de 500 annonces ont été mises en lignes et les prix s’envolent. Une enchère a même atteint à "l’achat immédiat" jusqu’à 999 999 euros. Un des cybervendeurs a même proposé le sien à un prix de départ de 150 euros, assurant qu’"une partie de la vente (serait) reversée à la direction de Charlie Hebdo sous forme de don". Une information rapidement démentie par Patrick Pelloux, chroniqueur pour l’hebdomadaire. Sur Twitter il a même mis en garde contre des tentatives d’escroqueries.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité