La mairie de Paris est souvent attaquée pour sa gestion du trafic routier. Cette énième polémique ne risque pas d'arranger les choses. Au cœur des critiques, des panneaux sens interdit.
Ce carrefour parisien rend fou les automobilistes Istock

À l'origine de la polémique, une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Sur les images, un homme filme un carrefour se trouvant sur la rue de Rivoli au cœur de la capitale. Et la situation est pour le moins déconcertante. Les quatres voies de circulation sont en effet en sens interdit. 

Impossible pour l'automobiliste de passage de trouver un échappatoire. Aucune rue ne permet de s'y engager. "C'est Paris" commente ironiquement l'homme qui a posté les images sur Twitter. En quelques jours, la polémique a vite gonflé. Le contenu, partagé des centaines de fois, a été vu à plus de 500 000 reprises. 

Carrefour infernal : malheur aux automobilistes qui doivent l'affronter

L'occasion pour les détracteurs de Anne Hidalgo, la maire de Paris, de critiquer une fois de plus la politique de la ville vis-à-vis des automobilistes. David Belliard, le maire adjoint notamment chargé des transports, a reconnu "une erreur qui sera réparée bien vite". Pour la municipalité, ce raté intervient quelques jours après une autre polémique liée "à la saleté qui aurait envahi les rues".

Le fameux carrefour continue lui de susciter l'incompréhension des riverains. "On ne peut pas circuler, tout est interdit", se désole une habitante auprès de BFMTV. Le piège est en effet total pour les véhicules de passage.

 Le seul moyen de s'enfuir consiste en "une solution risquée : emprunter la seule voie possible accessible aux bus et aux taxis", explique Le Point. Un choix qui pourrait coûter cependant très cher : la sanction prévue pour l'emprunt d'une voie réservée de ce type est "de 135 euros et quatre points en moins sur le permis". 

Le problème devrait-être réglé très prochainement. 

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.