Expérimentée depuis deux ans, l'e-carte Vitale poursuit son extension à une dizaine de départements supplémentaires dès le 1er octobre prochain. Quels sont-ils ?
Carte Vitale dématérialisée : les départements où elle sera bientôt mise en place

L’expérimentation de la carte Vitale dématérialisée s’étend à de nouveaux départements. À l’étude depuis deux ans dans deux caisses d’assurance maladie, celles du Rhône et des Alpes-Maritimes et deux caisses de la Mutualité sociale agricole (MSA) (les MSA Ain-Rhône Provence-Azur), la digitalisation va prendre un nouvel essor à partir du 1er octobre 2021.

Selon un décret paru au Journal officiel le 30 juillet dernier, l’e-carte d’assurance maladie  sera délivrée gratuitement aux assurés de dix nouvelles caisses "à titre expérimental, jusqu’au 31 décembre 2022", précise le texte. En fonction des résultats, une généralisation de la "e-carte" pourrait être instaurée au plus tôt en 2023. Les objectifs de la mesure sont multiples. Elle permet d’abord de lutter contre la fraude sociale (qui représente plusieurs dizaines de milliards d’euros) et particulièrement contre la fraude à l’identité. Ce phénomène de grande ampleur est actuellement difficile à déjouer du fait de l’absence de photos d’identité sur certaines cartes Vitales physiques.

"Cette expérimentation a (aussi) pour but de pouvoir simplifier les démarches en ligne, mais également d'éviter les mises à jour de la carte Vitale", note le site du Service public.

E-carte Vitale : comment et où l’utiliser ?

L’e-carte Vitale est disponible via une application mobile "apCV". Si l’assuré accepte de participer au test proposé par l’Assurance maladie, il devra installer cette dernière sur son smartphone. Il devra ensuite prendre en photo sa carte Vitale physique et sa pièce d’identité (passeport ou CI) et les télécharger dans le système, en plus d’un selfie de type photo d’identité. Comme sur l’application Ameli, un code secret devra être créé pour ouvrir et utiliser l’application.

Lors d’un rendez-vous santé chez les professionnels participant à l’expérimentation (médecin, pharmacien, opticien, etc.), l’assuré, après avoir ouvert l’application, devra simplement sélectionner le bouton "flux", et poser son smartphone sur le lecteur du professionnel.

Les remboursements seront aussi listés sur l’application. Attention toutefois, pour l’heure, l’e-carte d’assurance maladie s’inscrit uniquement en complément de la carte Vitale physique, puisque tous les praticiens ne participent pas au test.

Quels sont les 10 nouveaux départements où l’expérimentation sera étendue à partir du 1er octobre prochain ? Découvrez-les dans le diaporama ci-dessus.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.