L'annonce est tombée lundi aux alentours de 15 heures  : le Boeing 777 porté disparu depuis le 8 mars dernier s'est écrasé dans l'océan indien. Le Premier ministre malaisien a officialisé  le crash du vol MH370 et a annoncé qu'il n'y avait pas de survivant.
©AFP

Lundi après-midi, aux alentours de 15 heures, Najib Razak, le Premier ministre malaisien a déclaré lors d’une conférence de presse que le Boeing 777 disparu depuis le 8 mars dernier"s’est écrasé dans l’océan indien".

Aucun survivant sur les 239 passagers

Le chef du gouvernement malaisien, a annoncé la nouvelle en conférence de presse ainsi que sur son compte twitter. "C'est avec de profonds regrets et tristesse que je dois vous informer que (...) le vol MH370 a fini dans le sud de l'océan Indien" a t-il déclaré. Selon USA Today, la compagnie aérienne Malaysia Airlines a, juste avant la conférence du Premier ministre, annoncé par texto aux familles des disparus qu’il n’y avait "aucun survivant".

Une dernière localisation bien loin de la trajectoire initiale

Najib Razak a en outre précisé que, après analyse des données satellitaires, la dernière position de l'avion avait été localisée à l'ouest de la ville australienne de Perth. Or le vol MH370 était supposé relier Kuala Lumpur et Pékin.De nombreux débris avaient été repérés ces derniers jours dans le sud de l’Océan Indien, au large des côtes australiennes. Ces objets ont été identifiés avec certitudes comme appartenant à l’avion disparu. En revanche, aucune explication n’a encore été donnée concernant la disparition des écrans radars avant le crach.Il semblerait, au vu des premiers éléments, que l’avion soit tombé en mer faute de carburant. Toutefois cela n’explique pas pourquoi l’avion se trouvait à l’opposé de sa route initiale.

Vidéo sur le même thème : Des débris du Boeing 777 retrouvés dans l'océan Indien

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !