Un nouveau projet du gouvernement fait trembler les mutuelles. Celles-ci pourraient répondre par une augmentation de leurs tarifs.
IllustrationIstock

Votre mutuelle pourrait augmenter en raison d’un projet du gouvernement

De nouvelles tensions entre le gouvernement et les mutuelles sont à prévoir. D’après Le Figaro, un nouveau projet est en cours pour permettre aux Français de résilier leur contrat mutuelle quand ils le souhaitent. Cependant, la profession craint des pertes. Pour faire face à cela, les mutuelles prévoient d'augmenter leurs tarifs.

Publié ce vendredi 19 janvier par Le Figaro, cet article révèle que cette mesure sera déposée en début de semaine via un amendement. Aujourd’hui, pour résilier un contrat, sans motif particulier avec une mutuelle, il faut patienter jusqu’à sa date d’échéance annuelle.

Publicité

Si le projet est inscrit dans la loi Pacte, actuellement examinée au Sénat, il sera alors possible de rompre son engagement à tout moment, une fois la première année écoulée.

Publicité

Votre mutuelle pourrait augmenter selon le président de la Mutualité française

Ce projet fait hurler les professionnels qui estiment avoir fait de nombreux efforts depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. En effet, le gouvernement avait demandé aux sociétés d’assurance mutuelle de rogner leurs marges pour mieux rembourser les prothèses auditives et dentaires ainsi que les lunettes. Celles-ci avaient alors accepté en espérant ne plus avoir à répondre à d’autres exigences de  l’Etat. Cependant, avec cette nouvelle mesure, c’est une énième requête qui vient secouer les mutuelles. 

Suite à cette annonce, Thierry Beaudet, président de la Mutualité française, a vivement réagi dans Le Figaro pour expliquer les répercutions qu’aurait cette mesure sur les prix des mutuelles. "La résiliation "à tout moment" va commencer par accroître nos frais de gestion car nous allons devoir engager des dépenses pour retenir nos adhérents et tenter de séduire ceux de nos concurrents".