Avant de partir en Syrie et de revenir faire un massacre au Bataclan, Samy Aminour s’est entraîné dans un club de tir parisien géré et fréquenté par des policiers.

Samy Amimour, l’un des trois terroristes du Bataclan, était membre d’un club de tir a récemment révélé Le Monde. Le kamikaze aurait participé en mars et en avril 2012 à deux séances d’initiation à l’Association Nationale de Tir de la Police (ANTP) où de nombreux policiers retraités et en activité s’entraînent régulièrement. Ainsi, il aurait appris à se servir d’un 9mm, d’un 38 spécial et d’un 22 long rifle. L’homme de 28 ans a ensuite été parrainé pour adhérer définitivement au club géré par des policiers et situé porte de la Chapelle à Paris.

A l’époque, il avait un casier judiciaire vierge. En possession d'un certificat médical pour aptitudes psychologiques et ayant payé les 260 euros réclamés par le club, il n’avait aucune raison de se voir refuser l'entrée. A la même période, celui-ci cherchait pourtant à partir pour le Yémen ou pour le Pakistan afin de faire le djihad. Il a finalement été interpellé et placé en examen en octobre 2012 pour "association de malfaiteurs terroristes".  

Samy Amimour a affirmé être passionné de tir

Publicité
Lors de son interrogatoire avec les enquêteurs de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI, désormais nommé DGSI) en 2012, Samy Amimour a expliqué apprendre le maniement des armes afin de se défendre. Il a ensuite changé de version devant les juges d’instruction en assurant être passionné par le tir sportif. Placé sous contrôle judiciaire, il a finalement réussi à quitter la France pour la Syrie en 2013.

En vidéo sur le même thème - Samy Amimour, de la banlieue parisienne au Bataclan, en passant par la Syrie

mots-clés : Police, Bataclan

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité