Pour vous escroquer votre argent, certains rois de l'arnaque sont prêts à tout, même à vous faire passer pour les auteurs d'actes abominables.
Arnaque par mails : des escrocs se font passer pour la police Istock

Pour vous escroquer votre argent, certains rois de l'arnaque sont prêts à tout, même à vous faire passer pour les auteurs d'actes abominables. 

Ces dernières semaines, un système d'escroquerie, bien connu, a ainsi fait son retour dans les boîtes mails de plusieurs internautes français. Cette fois-ci, c'est le magazine Que Choisir qui appelle ses lecteurs à faire preuve de la plus grande prudence. 

Le plan des malfaiteurs est en effet parfaitement rodé. Pour mettre la pression sur les victimes, les malfrats se font passer pour des membres de la brigade de protection des mineurs, une unité de la police spécialisée dans les affaires concernant les enfants. 

Fausse brigade des mineurs : attention aux faux mails dont vous pourriez être le destinataire

Les potentiels piégés voient donc un jour apparaître dans leur boîte mail, un message qui leur est personnellement adressé. Ce dernier avertit son destinataire qu'il va faire des poursuites pour des faits de : "pédopornographie, pédophilie, exhibitionnisme, cyber pornographie et trafic sexuel". 

Ces accusations sont évidemment fausses. Pour mettre la pression sur la victime, la soit-disant brigade des mineurs indique tout de même détenir des preuves que le destinataire a commis des actes répréhensibles par la loi.

"Les photos vidéos/dénudées de vous que vous envoyez aux mineurs ont été enregistrées par notre cybergendarme et constituent des preuves dans votre infraction". Dans la suite de la missive, l'internaute est ensuite invité "à se faire entendre par mail" et "à écrire ses justifications" afin "que les sanctions soient évaluées". 

Que se passe-t-il ensuite ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Arnaque : gare aux "brouteurs" qui tentent de vous piéger

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.