Ecouter l'article :

Un habitant du Gard a passé près de quatre heures au téléphone avec le Cameroun, sans le savoir ! Il a été victime d'une arnaque bien rodée, explique Midi Libre.

Une technique bien rodée, qui peut piéger même les plus attentifs. Un habitant du Gard a été victime d'une arnaque téléphonique d'un nouveau genre, lui dérobant un peu plus de 150 euros, rapporte Midi Libre. Les faits se sont déroulés il y a peu de temps, le mercredi 10 février, comme il le raconte au quotidien local : "J'ai reçu un appel téléphonique, émanant soi-disant de mon fournisseur. L'interlocuteur, prétextant que des travaux étaient en cours sur le réseau du quartier, m'a demandé de composer un numéro, le temps de faire les vérifications de bon fonctionnement, je ne me suis pas méfié". 

Quatre heures de communication !

C'est en acceptant de composer ce numéro que cet habitant de Saint-Julien-de-Peyrolas est tombé dans le panneau. Pourtant, hasard ou non, des travaux étaient bien en cours sur le réseau de son quartier, ce qui aurait pu expliquer les vérifications de fonctionnement. La victime ne s'est donc pas méfiée en appelant ce numéro un peu étrange, car composé de 12 chiffres et a patienté près d'une heure au téléphone ! "Au bout d'une heure j'ai raccroché, mais j'ai été aussitôt rappelé et invité à recomposer", explique-t-il à Midi Libre. La communication a duré quatre heures en tout, mais ce n'est pas un souci pour cet homme qui dispose d'un forfait illimité. 

Comme l'explique le quotidien local, il a eu une mauvaise surprise le soir-même en découvrant sur Internet une facture d'un montant de 153,96 euros, pour des appels passés... Au Cameroun ! Le numéro qu'on lui a fait composer était le 23 78 88 70 12 67. Soyez donc prudent si on vous demande de contacter un numéro que vous ne connaissez pas et pensez bien à compter le nombre de chiffres qui le constituent... Au-dessus de dix, vous savez que c'est une arnaque.

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.