Particulièrement inventifs, ces escrocs n'hésiteront pas à vous dépouiller. Pour y parvenir, ils ont développé un nouveau mode opératoire qui a fait maintes fois ses preuves déjà... Ils s'en prennent tout spécialement aux touristes et aux retraités.
IllustrationIstock

Arnaque à la fiente : gare à cette drôle d’escroquerie

En termes d’originalité, difficile de faire mieux niveau arnaque. Sur Facebook, la gendarmerie de l’Oise a alerté les visiteurs du Château de Chantilly et ses alentours au sujet d’arnaqueurs qui sévissent dans le secteur. En effet, un couple "typé Amérique du sud / hispanique" utiliserait de la fausse fiente d’oiseau pour se saisir des effets personnels des passants. 

Selon Le Courrier Picard, Le duo d’escrocs se sert d’un petit produit verdâtre, similaire à des crottes de volatile, pour monter son mauvais coup. Le couple, positionné derrière une potentielle victime, jette alors la substance sur sa tête ou ses vêtements. Lorsque l’individu se retourne, les malfrats, munis de lingette, lui proposent de l’aide. Si la personne touchée accepte, alors les arnaqueurs en profitent pour la dépouiller. Les principales victimes de cette arnaque seraient les touristes et les personnes âgées.

Publicité
Publicité

Arnaque à la fiente : une ruse venue d’ailleurs ?

Déjà en juin 2016, un trio d’escrocs avait été appréhendé puis placé en garde à vue par les forces de l’ordre cannoise, selon Nice Matin. Même mode opératoire, sauf que cette fois ils avaient été démasqués par un passant du côté du boulevard Alexandre-III (Cannes).

Le témoin avait repéré le petit manège du groupe et prévenu un couple de touristes qui se baladait. Les arnaqueurs avaient quand même eu le temps de jeter la fiente factice sur les deux promeneurs puis de récupérer leurs affaires. Le couple a fini par récupérer ses effets personnels.

Le trio d’escrocs était composé de deux hommes de nationalité cubaine et bolivienne, ainsi qu'un Péruvien résidant en Espagne, pays dans lequel il était connu de la justice pour des faits similaires. Il s’avère que les voleurs étaient en possession de 3 000 euros en argent liquide et de plusieurs téléphones portables. Ils conservaient également un mélange de cire et de moutarde : de quoi fabriquer la fameuse fausse fiente d’oiseau.

Vidéo : Cette dangereuse arnaque qui vise directement votre sac à main