Quelques jours seulement après sa grâce totale par François Hollande, Jacqueline Sauvage était l'invitée vendredi soir du 20 Heures de France 2. L'occasion pour elle de revenir sur sa libération. 
©Capture d'écran 20H de France 2

Condamnée à dix ans de prison le 1er décembre 2015 pour le meurtre de son mari violent, Jacqueline Sauvage a bénéficié d'une grâce totale accordée par le président François Hollande le 28 décembre dernier. Une situation rare qu'elle a pu commenter vendredi soir, invitée au 20 Heures de France 2

"Quand j’ai su, j’étais dans ma cellule, je faisais une demande de libération conditionnelle. Ma porte s’est ouverte. Je me suis dit, j’ai de la visite. Et là, c’est la gradée que me dit ‘vous n’avez pas entendu ce qu’on vient d’annoncer ? Vous êtes libre’", a-t-elle raconté. Avant d'ajouter : "J’ai levé les bras au ciel et j’ai dit merci, merci".

"Je ne suis pas du tout coupable"

L'ancienne détenue âgée de 69 ans a également profité de sa première déclaration officielle depuis sa libération pour remercier le chef de l'Etat, qui a, selon elle, "écouté ses filles". "C’est grâce à lui que je suis là ce soir", a-t-elle expliqué. 

Enfin, cette dernière a assuré "ne pas du tout être coupable". Une déclaration plus controversée, alors que la grâce totale dont elle a bénéficié avait fait polémique, certains magistrats estimant que cette décision était "dangereuse pour la démocratie". Le tribunal d'application des peines avait jusqu'alors rejeté ses demandes de libération conditionnelle.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :