EXCLUSIF. Seize mois après la mort de sa compagne, Christophe Ellul vient d'être mis en examen pour "homicide involontaire". Me Alexandre Novion affirme que son client "va se défendre".
Affaire Elisa Pilarski : la mise en examen de Christophe Ellul "est presque un soulagement"

Un nouveau rebondissement dans une affaire qui en a déjà connu beaucoup. Plus d’un an après la mort d’Elisa Pilarski, son compagnon Christophe Ellul vient d'être mis en examen pour homicide involontaire ce jeudi 4 mars. Le parquet de Soissons a publié un communiqué dans lequel il explique : "Dans le cadre de l’information judiciaire ouverte au tribunal judiciaire de Soissons pour le délit d’homicide involontaire par agression d’un chien, à la suite du décès de Mme Elisa Pilarski survenu à Saint-Pierre Aigle le 16 novembre 2019, Christophe Ellul, conjoint de la victime qui s’était constitué partie civile, a été présenté ce jour devant le juge d’instruction en vue de sa mise en examen".

Affaire Pilarski : Christophe Ellul mis en examen pour homicide involontaire

C’est la première fois, depuis le début de l’affaire il y a seize mois, qu’une personne est mise en examen dans l’affaire Elisa Pilarski. Dans son communiqué, le procureur de la République de Soissons ajoute : "Au regard des indices graves ou concordants retenus contre M. Christophe Ellul, le magistrat instructeur a prononcé sa mise en examen". Il est désormais mis en cause pour avoir "le 16 novembre 2019, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, involontairement causé la mort d’Elisa Pilarski, l’homicide résultant de l’agression commise par plusieurs chiens dont il était propriétaire ou gardien au moment des faits".

Christophe Ellul a été laissé libre, sous contrôle judiciaire, mais a interdiction d’entrer en contact avec des membres de la famille d’Elisa Pilarski, qui est partie civile dans cette procédure. "C’est à l’issue de l’information judiciaire qu’il sera décidé des suites qu’il conviendra de donner à cette affaire et de saisir ou non le tribunal correctionnel aux fins de jugement", conclut le communiqué du procureur de la République de Soissons. Interrogé par Planet, l’avocat de Christophe Ellul, Me Alexandre Novion, explique que cette avancée est "presque un soulagement".

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.