Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de Paris de ce vendredi 13 novembre, a été identifié parmi les suspects tués lors de l'assaut de Saint-Denis selon le parquet. 

Le corps d'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de Paris, a été identifié parmi les suspects tués lors de l'assaut de Saint-Denis selon le parquet. 

>En savoir plus sur Abdelhamid Abaaoud, ce djihadiste belge soupçonné d’être le commanditaire des attentats de Paris

Selon le communiqué diffusé par le parquet de Paris, le corps "criblé d'impacts" du djihadiste a été découvert dans l'immeuble où s'était déroulé l'assaut du RAID. Il a été identifié grâce à la "comparaison de traces papillaires", soit grâce à ses empruntes digitales. 

Durant sa déclaration au sujet du décès d'Abdelhamid Abaaoud à la presse, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a confirmé le rôle déterminant du djihadiste dans les attentats du 13 novembre ajoutant qu'il était également impliqué dans quatre des six attentats déjoués en France depuis ce printemps.

Publicité
"Durant l'opération de Saint-Denis, il y avait une cible. Elle a été atteinte, elle est hors d'état de nuire" a-t-il déclaré. Le ministre a également réclamé un accord pour la création d'un PNR (Passenger Name Record) européen, "un renforcement conséquent de ses frontières extérieures et une coordination renforcée contre le trafic des armes".

"L'Europe, celle que nous aimons et que nous avons construite, doit tout mettre en oeuvre pour vaincre le terrorisme" a-t-il affirmé.     

 

 En vidéo sur le même thème : La reconstitution de l'assaut de Saint-Denis en 3D 

 

mots-clés : Attentats, Novembre, Paris

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité