Plus résistants et plus protecteurs, les masques FFP2 sont adoptés par de plus en plus de Français, en particulier avec le nouveau variant Omicron plus contagieux que ses prédécesseurs. S'il est plus difficile à supporter, voici quelques astuces pour ne plus avoir mal en le portant.
6 astuces pour porter un masque FFP2 sans avoir mal

Le sujet de la généralisation des masques FFP2 à l’ensemble de la population française revient de plus en plus souvent sur la table. La cause ? Les chiffres impressionnants des nouvelles contaminations quotidiennes dues au variant Omicron. 

Mais lundi 10 janvier 2022, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé a fait part du dernier avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP). En pleine audition devant les sénateurs, il a déclaré que "l'avis du HCSP n'irait pas vers une extension du port du FFP2".

Jusqu’à nouvel ordre, il reste donc en grande partie réservé aux soignants. 

Omicron oblige, le HCSP avait tout de même recommandé le port du masque FFP2 "dans certaines circonstances (personnes fragiles et non vaccinées)", dans son avis du 8 décembre 2022. 

Un refus d’une généralisation de ce type de protection ne va pas dans le même sens que plusieurs de nos voisins européens. 

Le masque FFP2 en Europe

En Italie et en Grèce le masque FFP2 est déjà obligatoire depuis plusieurs jours dans différentes situations : 

  • dans tous les transports publics 
  • dans les cinémas 
  • dans les théâtres
  • dans les musées 
  • dans les stades

C’est aussi le cas en Autriche qui a généralisé le masque FFP2 dans les mêmes situations mais aussi les espaces publics clos, les cafés, les restaurants et dans les parties communes des hôtels. Depuis cette semaine, le gouvernement autrichien exige aussi le FFP2 pour sortir dans la rue. 

En Allemagne, ce type de protection n’est encore pas généralisé au niveau national mais beaucoup de Länder obligent le port du masque FFP2 dans les transports en commun, dans les pharmacies ou pour se rendre dans les magasins.

Si vous avez réussi à acheter vos masques FFP2, désormais disponibles dans les grandes surfaces, voici quelques conseils pour les porter sans gêne. 

1. S'hydrater correctement

1/6
1. S'hydrater correctement

Les masques FFP2 sont efficaces s'ils sont bien portés. Cela implique donc de ne pas le toucher toutes les cinq minutes. Pourtant si vous devez l'avoir sur le nez plus de heures par jour, vous aurez tendance à moins boire, ce qui avec le port prolongé du masque favorise les maux de tête. Dès lors que vous ne portez pas de masque, n'oubliez donc pas de vous hydratez, cela améliorera votre confort la prochaine fois que vous en porterez un.  

2. Les trombones

2/6
2. Les trombones

Comme avec les masques chirurgicaux, le principal inconvénient du port de ces protections est la vive douleur à l'arrière des oreilles à cause des élastiques. Pour ça, plus besoin d'attacher votre masque à vos esgourdes. Vous pouvez utiliser un trombone pour relier les deux élastiques à l'arrière de votre crane et ainsi libérer vos oreilles. 

3. Les rallonges

3/6
3. Les rallonges

Dans le même esprits que le trombone, il existe aussi des rallonge toutes faites pour relier les deux élastiques de votre masques derrière votre tête et ainsi libérer vos oreilles. Pas besoin d'aller dans un supermarché, si vous avez quelques notions de couture, il est très facile de créer une rallonge pour masque soi-même. 

4. S'hydrater les lèvres

4/6
4. S'hydrater les lèvres

Le masque FFP2 est plus hermétique que les autres. Un inconvénient pour vos lèvres. Si l'hiver rend déjà vos lèvres encore plus sèches et plus gercées, le masque ne fait qu'empirer les choses. Pensez donc à bien vous hydrater les lèvres. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.