Pour la première fois, ces deux corps d'élite des forces de l'ordre pourraient défiler lors de la fête nationale aux côtés des autres formations habituelles de l'armée de terre.
AFP

Selon les informations de 20 minutes, les corps d’élite de la gendarmerie et de la police, le GIGN et le RAID, devraient défiler pour la première fois sur les Champs-Elysées le 14 juillet prochain.

Une forme d’hommage et de remerciement pour ces hommes directement impliqués lors des attentats de janvier dernier au journal satirique Charlie Hebdo et à l’Hyper Casher de la Porte de Vincennes.

A lire aussiHyper Cacher : le témoignage de l'homme du Raid en tête de l'assaut

Plusieurs sources au sein de la gendarmerie et de la police ont confirmé au quotidien gratuit que leurs unités faisaient partie de la maquette en vue du défilé lors de la fête nationale. Il ne manquerait plus que l’accord de l’Elysée pour que le ministère de la Défense communique officiellement le détail des unités qui paraderont sur la plus belle avenue du monde.

Comment garantir leur anonymat ?

Un obstacle cependant se dresse devant cette initiative : comment garantir l’anonymat des personnes du RAID et du GIGN qui défileront, eux qui sont toujours dissimulés derrière une cagoule ? Rien n’est encore acté à ce sujet mais les membres du GIGN devraient parader avec leur nouveau Sherpa, ce véhicule d’assaut que l’on a pu voir lors de la prise d’otage en Seine-et-Marne.

La réponse définitive sur leur participation et les modalités de celle-ci seront dévoilées "fin juin, début juillet".

Vidéo sur le même thème : Dammartin-en-Goële : l'assaut du GIGN en vidéo

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Dammartin-en-Goële : l'assaut du GIGN en vidéo

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.