Ces messageries en ligne gratuites, accessibles depuis n'importe quel ordinateur connecté et partout dans le monde, sont devenues incontournables. Ergonomie, stockage des emails, envoi et suivi des messages, anti-spam… repérez celle qui vous conviendra le mieux.
Gmail, Yahoo, Hotmail... Quels sont les meilleurs webmails ? Creative Commons
Sommaire

1- Gmail : le plus complet

© Creative CommonsA l’image du moteur de recherche de Google, Gmail se veut simple et rapide. Son ergonomie au fil des ans a été nettement améliorée et ses fonctionnalités largement étendues. La version pour téléphones mobiles est accessible via http://mobile.google.fr.
 

- Les plus : large espace de stockage en ligne de ses messages avec leurs pièces jointes (jusqu’à 7,5 Go), système d’étiquetage avec des étoiles pour distinguer certains messages, consultation par "conversation" pour suivre plus facilement le fil de ses échanges avec un même correspondant, les réponses étant regroupées par interlocuteur.

- Options : répondeur automatique (en cas d’absence). Fonctions intégrées de chat vidéo/vocal et de tweets (Google Buzz). Synchronisation des contacts et agendas sur mobiles (Google Sync). Pas de bandeaux publicitaires intrusifs mais des liens publicitaires discrets. L’interface de la messagerie est personnalisable par des thèmes.
 

- Les moins : écrire ou lire ses mails, il faut choisir, on ne peut pas faire les deux en même temps (mais on peut enregistrer en brouillon). Critères de filtrage pour rechercher un mail trop simplistes apportant trop de propositions.

2- Yahoo! Mail : pour sa simplicité

 title=© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative CommonsYahoo! Mail est l’un des webmails les plus connus. Une version payante baptisée Yahoo! Mail Plus (15 € par an) donne accès à de nouvelles fonctions comme la configuration d’adresses alias (des adresses rattachées à un compte depuis une unique boîte de réception). Les possesseurs de smartphones utiliseront Yahoo! Mobile.


- Les plus : simplicité de l’organisation des mails par répertoires, gestion pratique par onglets (pour lire et écrire des mails en simultané), envoi de messages avec jusqu’à 25 Mo de pièces jointes, nombreux critères de filtrage pour rechercher un mail parmi des milliers. Vos messages peuvent s’afficher dans la barre d’outils de votre navigateur (option gratuite). Outil de chat intégré (pour les utilisateurs de Windows Live).
 

- Les moins : annonce un stockage "illimité" mais en fait par paliers de 500 Mo à partir de 2 Go. Bandeaux publicitaires dans les mails et parfois écran pub à l’ouverture de Yahoo! Mail.

3- LaPoste.net : l’un des plus accessibles

 title=© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative CommonsAvec ses couleurs postales clairement identifiables, ses onglets clairs (mes contacts, mon agenda, mes préférences…), son menu simple, le webmail de La Poste est une valeur sûre, orientée grand public. Son ergonomie, un peu différente de celle des webmails d’origine américaine (Gmail, Yahoo!, Hotmail…), la rend plus accessible à tous, et spécialement aux non informaticiens.
 

- Les plus : Ergonomie simple et intuitive, par onglets. Une fois inscrit, vous recevez dans les jours suivants un courrier papier (La Poste oblige) de confirmation vous rappelant vos codes d’accès, à classer précieusement. Vérificateur d’orthographe et anti-spam intégrés. Gestion d’adresses alias. Alertes SMS et version Laposte.net Mobile. Seul webmail à offrir un compte à vie.
 

- Les moins : une déconnexion automatique pour "raison de sécurité" un peu trop rapide (au bout de quelques minutes d’inactivité). Le stockage d’1 Go, bien que gratuit, n’est pas accessible d’emblée (case à cocher). Bandeaux publicitaires.

4- AOL : le tout en un

 title=© Creative Commons© Creative Commons© Creative CommonsPionnier du genre, AOL a connu en France un passage à vide ces dernières années, avant de revenir avec son webmail en se positionnant comme un outil fédérateur : l’intégration des emails, textos, messages instantanés (chat AIM) et contenus (photos Flickr, mémos… via des plugins) se fait dans un même écran.
 

- Les plus :  On peut rédiger plusieurs emails en même temps grâce à l’ouverture d’une nouvelle fenêtre (en pop-up). Filtrage des emails pour mieux les retrouver ou les classer. L’interface de la messagerie est personnalisable par des thèmes. Anti-spam et anti-virus intégré. Fichiers attachés jusqu’à 16 Mo. 
 

- Les moins : le mélange des genres et des types de message peut s’avérer un peu déroutant pour les néophytes. Les multiples petites icônes pour distinguer les contenus ne sont pas toujours efficaces. 2 Go de stockage : c’est suffisant mais d’autres webmails proposent d’emblée 3 fois plus. Bandeaux publicitaires.

5- Windows Live Hotmail : le plus innovant

 title=© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative CommonsLui aussi un peu dépassé ces dernières années, Hotmail, racheté entre temps par Microsoft, revient dans la course associé à l’offre Windows Live et orienté "puissance et sécurité". Il aurait près de 10 millions d’utilisateurs en France.
 

Parmi les innovations intéressantes, la possibilité de créer des adresses alias se terminant par @hotmail.fr ou @live.fr rattachées à votre compte unique. Plus un filtrage anti-spam basé sur la technologie Microsoft SmartScreen.
 

- Les plus : interface personnalisable, envoi de fichiers volumineux (jusqu’à 10 Mo et même 20 Mo en version Hotmail Plus à 19,90 € par an), possibilité de créer 5 véritables adresses rattachées à son compte, stockage jusqu’à 10 Go (20 Go en version payante), antivirus intégré, mise à jour automatique du carnet d’adresses et des agendas.
 

- Les moins : les utilisateurs de d’Internet Explorer 9 (navigateur), de Windows Live Messenger ou de Xbox Live (jeux) sont avantagés. L’ergonomie d’Hotmail pour mobiles est à revoir. Larges bandeaux publicitaires.

6- GMX : l’efficacité allemande

 title=© Creative Commons© Creative Commons© Creative CommonsCe webmail d’origine allemande annonce être utilisé par 13 millions d’internautes en Europe. GMX.fr, repreneur du pionnier français Caramail, a deux ans d’existence. Il fait pas mal d’efforts pour se maintenir face aux mastodontes américains.
 

- Les plus : envoi de pièce-jointes jusqu’à 50 Mo (gratuit) c’est le plus avancé à ce niveau de notre comparatif ; et 5 Go pour stocker les messages. Vérificateur d’orthographe et anti-spam intégrés. Jusqu'à 10 adresses alias possibles. Version mobile.
 

- Les moins : disponibilité de l’outil en ligne qui laisse parfois à désirer. Quelques soucis de compatibilité avec certains smartphones. L'aide en ligne est en anglais.

7- Voila : en perte de vitesse

 title=© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative CommonsA l’origine développé par Orange, le webmail de Voila semble aujourd’hui nettement dépassé face à la nouvelle génération. Il conviendra à ceux qui veulent un outil basique, sans fioritures, mais aussi sans évolution notable. A noter que le webmail de La Poste, dérivé du même outil à l’origine, offre plus de services et d’options.
 

- Les plus : gestion par onglets, nombreux services rattachés (météo, news, plans, pages persos…)
 

- Les moins : interface vieillissante, envoi de fichiers attachés standards (non volumineux), peu d’options, pas de véritable accès mobile.

Nos conseils pour bien utiliser son webmail

 title=© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons- Création de votre adresse email : soyez inventif surtout si votre nom de famille est très répandu. Optez pour un mot de passe pas trop simple pour améliorer la sécurité de vos données.


- Ne multipliez pas les adresses mail au risque de vous perdre dans vos identifiants et  codes d’accès. Définissez plutôt différents profils : une adresse pour la famille, une pour les achats sur le Net, une pour les démarches administratives, au besoin dans des webmails différents.

Si vous ne souhaitez qu’un seul outil, vous pouvez aussi utiliser les nouvelles fonctionnalités d’adresses alias (chez Hotmail, Yahoo et Gmail).


- Pensez à la redirection automatique de vos différentes adresses mails dans votre webmail préféré. Cela vous évite d’aller à chaque fois "ramasser" vos emails sur plusieurs sites différents. Se configure dans les paramètres de votre compte.

- N’oubliez pas de gérer votre carnet d’adresses (ou répertoire)

- S’il est inactif pendant 3 ou 4 mois, votre compte est tout simplement fermé (après quelques alertes, rassurez-vous). C’est la limite de la gratuité. Seul Laposte.net. garantit une adresse à vie.

- Vous pouvez sauvegardez vos messages dans certaines conditions (en le téléchargeant via un logiciel de messagerie) et en cochant la case "garder les messages sur le serveur". Sinon imprimez les plus importants.

- Confidentialité : les webmails ne vous garantissent pas une confidentialité parfaite du contenu de vos messages. Il y a eu quelques bugs montrant les failles de ces outils en ligne. Pour vos mails sensibles, préférez un vrai logiciel de messagerie avec fonction de chiffrage.
 

Quelle différence avec une messagerie classique ?

© Creative CommonsUne messagerie électronique classique est un logiciel qui s’installe sur l’ordinateur. La plus connue était Outlook Express (Microsoft), devenue Windows Live Mail. On peut citer aussi Thunderbird, petite cousine du navigateur Firefox.
 

Un webmail est une messagerie accessible directement en ligne via un simple navigateur Internet, sans rien à installer. Il s’agit d’un service gratuit, soit proposé par les portails/moteurs de recherche (Yahoo!, Google, Hotmail, AOL…), soit liés à votre opérateur Internet (Free, Orange, SFR…). Les messages et leurs pièces jointes ne sont plus stockés sur votre ordinateur, mais sur les serveurs du fournisseur.
 

Avantages immédiats : vous accédez à vos emails (parfois aussi à vos textos, chats et sessions de visioconférence) et vous gérez vos comptes à tout moment et où que vous soyez, depuis un ordinateur connecté ou votre smartphone.
 

Si bien que des millions d’utilisateurs, dont beaucoup de travailleurs "nomades", en font leur outil quotidien. A noter que vous pouvez regrouper vos messages entre webmails (via la fonction de redirection).

Les évolutions récentes des webmails

© Creative CommonsGrâce aux progrès des technologies web (Ajax pour les intimes), les webmails nouvelle génération se rapprochent des logiciels de messagerie. Ils proposent de nouveaux services tels que :

- Les envois de pièces jointes volumineuses : la limite des 5 Mo est largement dépassée, certains webmails annonçant la possibilité d’envoyer des documents joints jusqu’à 50 Mo*. Ce qui facilite l’envoi de photos en haute définition et de vidéos.

- Facilités d’utilisation : affichage d’un mail en un clic, archivage dans les dossiers par simple glisser-déposer, accès par clic droit, etc.

- Le filtrage anti-spam et parfois anti-virus* intégrés

- Une barre d’outils pour avoir un aperçu de ses messages directement dans son navigateur

- Création d’adresses mails alias rattachées à son compte depuis une unique boîte de réception*. Elles peuvent être configurées pour différents usages (famille, lettres d'information, achats en ligne…) et facilite la gestion de ses mails en fonction de leur provenance.

- L’accès mobile : l’ergonomie des principaux webmails a été revue pour s’adapter à la petite taille des écrans de smartphones et aux classements des messages. Suppose un forfait adapté.

Apparition de versions plus évoluées, payantes, telles que Yahoo! Mail Plus (15 €/ an) ou Hotmail Plus (19,90 €/an) avec capacité de stockage et d’envois étendue et autres services premium. Pour gros utilisateurs seulement.

*proposé parfois en option payante

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.