Moitié du groupe rennais Her, endeuillé en 2017 par la mort de son co-fondateur d'un cancer, Victor Solf est de retour en solitaire. Il détaille son nouveau projet pour franceinfo.
Victor Solf de Her amorce son retour en solo en piano-voix avec "Traffic Lights"

Depuis la disparition en août 2017 de son complice Simon Carpentier au sein du groupe Her, Victor Solf a d'abord eu à cœur de terminer leur album commun puis de le défendre en tournée jusque début 2019 pour honorer la mémoire de son ami. Aujourd'hui, il tourne enfin la page. Une page qu'il a voulue blanche et épurée, avec juste un piano, sa plume et sa voix.

Il sort aujourd'hui le premier single de ce projet solo en piano-voix, Traffic Lights. Une chanson vibrante de soul ourlée de gospel, où sa voix magnifique, aussi sensible que puissante, s'impose au premier plan. Traffic Lights annonce le EP Aftermath à paraître fin janvier. Nous lui avons parlé.

Un piano et plus de fragilité dans la voix

"Depuis février, j'ai surtout passé du temps à trouver mon identité", se souvient Victor Solf. "J'ai aménagé toute une partie de mon appartement en studio, mon EP à venir s'est fait entièrement à la maison. Et puis j'ai acheté un piano, l'instrument avec lequel j'ai commencé la musique, ce qui m'a donné l'idée de structurer mon projet autour du piano. Par ailleurs, j'avais peu exposé jusqu'ici la fragilité de ma voix. J'ai voulu me réinventer et comme j'aborde...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !