HOME SWEET HOME - Face au désordre, nous sommes tous différents. Entre les bordéliques, les accumulateurs ou les pros du rangement, il y en a pour tous les goûts, comme le révèle une étude réalisée par Sociovision sur l'influence du rangement sur le bien-être des Français. Et vous, à quel profil appartenez-vous ?
Rangement : "bordélique désinvesti", "accumulateur"... Vous vous retrouverez forcément dans l'un de ces profils

Lieu de cocooning, de lien familial, de ressourcement, de sécurité... La maison est notre refuge. Mais on a tendance à y entasser toujours plus de choses. Ainsi, 57% des Français disent avoir tendance "à tout garder et à accumuler", et 38% avouent que cela leur pèse, selon une étude révélée jeudi 21 novembre par Sociovision. Conséquence : ils se sentent de plus en plus à l’étroit et manquent de place. Une tendance qui n'a pas échappé à certains, comme le montre les nombreux modes d’emploi sur la façon de ranger qui font florès sur Internet ou dans les librairies, à l'image du succès planétaire rencontré par le livre de la Japonaise Marie Kondo, "La magie du rangement".

Ranger est donc devenu essentiel pour notre bien-être (c'est même une condition sine qua non pour 1 Français sur 2). Mais jusqu’où et avec quelle ligne de conduite ?  Car nous sommes bien différents face à cette question. Premier constat : les hommes ont une plus grande tolérance au (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !