L'application, qui combine les données en temps réel des transports en commun publics à la disponibilité des solutions de déplacement privées en accès libre, a été parmi les plus téléchargées pendant la grève.
Petites blagues, données publiques et bus privés… Dans le moteur de Citymapper, l'appli qui a cartonné pendant la grève

Le mouvement de grève contre la réforme des retraites qui a paralysé les transports en commun franciliens n'est pas tout à fait terminé. La preuve ? Après plusieurs jours de retour à la normale, Citymapper a repris, vendredi 24 janvier, la publication de son bulletin quotidien humoristique des perturbations sur les rails et les routes d'Ile-de-France. Cette décision rouvre – au moins temporairement – un chapitre paradoxal pour l'application, qui permet d'étudier en un clin d'œil les différentes options pour se rendre d'un point A à un point B : au moment où prendre le RER, le bus ou le métro pour se rendre au travail était plus compliqué que jamais, sa popularité a grimpé en flèche.

Née au royaume des bus à impériale

Le créateur de Citymapper s'appelle Azmat Yusuf. Elevé au Pakistan et au Koweït, cet entrepreneur discret a étudié aux Etats-Unis et à l'Institut européen d'administration des affaires de Fontainebleau (Seine-et-Marne), avant de poser ses valises à Londres (Royaume-Uni), où il a rejoint Google en 2009.

C'est à son arrivée dans la ville aux autobus à impériale et au métro tentaculaire que l'idée de créer une application pour se...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !