Des policiers de Béziers ont reçu des menaces de mort sur les réseaux sociaux après le décès d'un homme de 34 ans, le 8 avril, alors qu'il venait d'être interpellé. 
Mort d'un SDF au commissariat de Béziers après son interpellation : les avocats des policiers lancent un appel au calme

Après la mort d'un sans domicile fixe, le 8 avril à son arrivée au commissariat de Béziers, les avocats des policiers municipaux lancent un appel au calme, rapporte France Bleu Hérault dimanche 19 avril. Cet homme de 34 ans, interpellé pour non-respect du confinement, était arrivé en arrêt respiratoire et n'avait pas pu être réanimé. Depuis, les agents impliqués dans l'arrestation font l'objet de menaces sur les réseaux sociaux.

Une information judiciaire pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner a été ouverte. La soeur de la victime s'est constituée partie civile, mais pour le moment, il n'y a pas eu de mise en examen.

Des menaces contre les policiers sur les réseaux sociaux

Depuis les faits, les policiers municipaux de Béziers font l'objet de menaces de mort et de lynchage. "On a constaté des propos d'appel au crime et à la vengeance contre les policiers municipaux", explique Maitre Florian Médico, l'avocat des policiers. "Les messages sont particulièrement inquiétants. L'objectif est d'une part, de faire cesser ce qui est en train de naître, une tension qui risque de provoquer des actes irrémédiables, mais aussi...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !