La semaine de compétition s'est achevée dimanche à Stuttgart. Pour la France, le bilan est loin d'être celui escompté : une seule médaille et une qualification olympique ratée pour les hommes.
Mondiaux de gymnastique : la France revient avec une seule médaille et le cœur lourdAFP

Il y en a une qui n’a pas manqué ses Mondiaux. Simone Biles, la superstar américaine a raflé 5 médailles d’or, ce qui fait d’elle la gymnaste la plus titrée de tous les temps avec 25 médailles mondiales, dont 19 du métal doré. Elle co-détenait jusqu’à hier ce record avec le Biélorusse Vitali Scherbo.

Rien n’aurait pu empêcher « La Biles » et son sourire envoûtant de remporter une nouvelle fois la couronne de l’épreuve la plus prestigieuse en gymnastique, le concours général, ni de repartir avec les titres au sol, au saut, à la poutre et par équipes.

Si l’Américaine a encore une fois réussi ses Mondiaux, on ne peut pas en dire autant de l’équipe de France, repartie avec une seule médaille, en bronze aux anneaux, pour Samir Aït-Saïd, et surtout, sans qualification olympique pour les hommes.

Quant à la jeune Mélanie De Jesus Dos Santos, double championne d’Europe au sol et au concours général, en qui de nombreux espoirs étaient placés, elle a fini cinquième à la poutre et au sol. « Je suis très déçue, je savais que je pouvais viser des médailles » a-t-elle soufflé en sortant de sa compétition.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !