Le champion du monde du 50 km marche estime que l'on prend « pour des cons » les athlètes qui évolueront hors stade à Doha en les faisant courir « dans une fournaise pas possible ».
Mondiaux d’athlétisme : Yohann Diniz dénonce les « conditions dantesques » de l’épreuve de marcheAFP

Le champion du monde du 50 km marche est un homme en colère. A 41 ans, le Français Yohann Diniz a l’expérience et le palmarès pour ne pas s’embarrasser de la langue de bois. Vendredi 27 septembre, en conférence de presse, à la veille de disputer les Mondiaux d’athlétisme à Doha, il s’est livré sans détour, dénonçant les conditions climatiques (chaleur et humidité extrêmes) dans lesquelles va se dérouler la compétition.

« Pfou… Je souffle car je suis clairement dépité. Je ne vais pas mentir. Je suis arrivé ici en très grande forme mais il y a plein de choses qui m’interpellent, a-t-il asséné. Tout le monde va prendre le départ, mais j’ai l’impression que les athlètes du hors stade (marathon et marche), nous sommes pris pour des cons. Je parle avec mon cœur. Je suis énervé. Dans le stade, avec une température de 24-25 degrés, on aurait pu s’amuser. Là, on nous met dans une fournaise pas possible… »

« Comment je vais m’y prendre ? Je ne sais pas »

Le Champenois est apparu presque fataliste avant de s’élancer samedi, à 23 h 30, le long de la corniche brûlante qui serpente au bord du Golfe...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !