À LA LOUPE – La plateforme est régulièrement accusée d'accentuer les tensions sur le marché de l'immobilier locatif. Pour cela, de multiples dispositifs sont imaginables, sans que soit forcément décrétée une interdiction en bonne et due forme.
Lisbonne veut "se débarrasser d'Airbnb" : des villes françaises peuvent-elles l'imiter ?

La presse portugaise annonce que le maire de Lisbonne, Fernando Medina, souhaite se "débarrasser d'Airbnb" une fois que la crise du Covid-19 sera terminée. L'édile a en effet signé une tribune sur le site du journal britannique The Independant, dans laquelle il explique vouloir "transformer les locations de vacances à court terme en logements pour les travailleurs essentiels".   "Nous proposons de payer les propriétaires pour transformer des milliers de locations de courte durée en logements 'à loyer sûr' pour les travailleurs clés", ajoute le maire, des déclarations qui font écho à celles de Ian Brossat, l'adjoint (PCF) au logement à la mairie de Paris.  La balle dans le camp des villes Peut-on imaginer dans un futur proche des villes françaises imiter Lisbonne ? Face à la hausse des loyers dans les grandes villes, à Paris en particulier, l'idée fait son chemin. Dans la capitale, Ian Brossat estime qu'en l'espace de 5 ans, plus de 20.000 logements ont été (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !