Le maire de New York a été accusé de discrimination après avoir dénoncé un rassemblement de juifs orthodoxes.Le maire de New York a vivement dénoncé un rassemblement de juifs orthodoxes..
Le maire de New York critiqué pour avoir dénoncé un rassemblement de juifs orthodoxes

Le maire de New York a été accusé de discrimination après avoir dénoncé un rassemblement de juifs orthodoxes.

Le maire de New York a vivement dénoncé un rassemblement de juifs orthodoxes en hommage à un rabbin défunt, contraire aux consignes de distanciation sociale, s'attirant les foudres de la communauté juive et de responsables politiques qui l'ont accusé de discrimination.

Dans une série de tweets tard mardi, le démocrate Bill de Blasio a critiqué ce rassemblement dans le quartier de Williamsburg, à Brooklyn, et s'est rendu sur place avec des policiers pour veiller à la dispersion des participants, sa première intervention connue de ce type depuis le début de l'épidémie.

«Il s'est passé quelque chose d'absolument inacceptable à Williamsburg ce soir», a écrit le maire. «Un grand rassemblement funèbre en pleine pandémie. Quand j'ai entendu ça, j'y suis moi-même allé pour m'assurer que la foule serait dispersée. Ce que j'ai vu ne saurait être toléré tant que nous combattons le coronavirus».

"Il s'agit de stopper la maladie et de sauver des vies. Point"

Il a ensuite menacé de sanctions «la communauté juive» - forte de quelque 1,1 million de membres à New York, soit l'une des plus importantes communautés juives au monde - et «toutes les communautés».

«L'heure des avertissements est passée. J'ai demandé à la police de mettre des contraventions, voire d'interpeller ceux qui se rassemblent en grands groupes. Il s'agit de stopper...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !