Le parti social-démocrate envisage de faire campagne pour le rétablissement de cet impôt, supprimé en 1997. La proposition est controversée mais séduit des économistes.
Le débat sur le retour de l’impôt sur la fortune agite l’AllemagneAFP

Outil de justice sociale ou odieux populisme fiscal ? Outre-Rhin, en cette période de rentrée, les avis sont fortement tranchés à propos de l’impôt sur la fortune. Cela fait pourtant belle lurette que le Vermögenssteuer n’existe plus. Après que la cour constitutionnelle fédérale eut invalidé le mode de calcul de l’impôt sur le patrimoine des Allemands les plus aisés en 1995, le gouvernement d’Helmut Kohl avait décidé de l’abroger, deux ans plus tard, plutôt que de le réformer.

Mais l’impôt sur la fortune fait à nouveau débat, en Allemagne, depuis que le parti social-démocrate (SPD) l’a sorti des oubliettes. En témoigne l’ovation reçue, lundi 2 septembre, par Kevin Kühnert, chef de la section jeunesse du parti, lors d’un meeting à Abensberg, en Bavière. « L’Allemagne fait partie des pays où l’imposition sur la richesse est la plus faible au monde », a tonné le trublion, connu, outre-Rhin, pour ses prises de position souvent radicales.

« Ce sont les travailleurs qui portent la plus grande part du fardeau fiscal, plus que les riches. »

L’OCDE en faveur d’un tel impôt

Le jeune politicien...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !