Le Nouveau programme de renouvellement urbain, lancé en 2014, a connu des débuts difficiles.
La politique de rénovation urbaine s'est-elle "totalement arrêtée", comme l'affirme Jean-Louis Borloo ?

Il a beau être officiellement retiré de la vie politique depuis six ans, sa voix continue de porter. Jean-Louis Borloo a réclamé l'ouverture d'"une enquête parlementaire", mercredi 15 janvier au Sénat, afin de comprendre comment la politique de rénovation urbaine avait, selon ses mots, pu être "totalement arrêtée" à cause des "petits hommes gris" de Bercy.

L'ancien ministre de la Ville de Jacques Chirac, considéré comme le père de la rénovation urbaine, était invité par les sénateurs de la Commission économique à évoquer ce plan d'action, qui a engagé plusieurs dizaines de milliards d'euros en plus de quinze ans pour remodeler les quartiers populaires. L'ex-président de l'UDI, chargé par Emmanuel Macron d'imaginer un vaste plan d'action pour les banlieues finalement balayé en mai 2018, dit-il vrai ou "fake" ?

Rénovation urbaine : colère de @JLBorloo au Sénat «Comment une disposition votée à l'unanimité, saluée par les mamans, les jeunes, les maires, 100 % des organismes HLM, a-t-elle pu s'arrêter sans que personne ne l'ait jamais décidé ? Cela mérite au moins une enquête démocratique» pic.twitter.com/UqeIo6RZ77

— Public Sénat...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !