FEU VERT – Les enfants ont déjà deux ans, mais c'est le temps qu'il aura fallu à la justice pour trancher : la cour d'appel de Rennes a autorisé lundi deux couples de parents à appeler leur fille "Liam" et leur garçon "Ambre", un choix qui avait d'abord été retoqué par crainte d'une "confusion de genre".
La petite Liam et le petit Ambre pourront garder leur prénom

Mixtes ou pas mixtes ? L’Etat civil, puis la justice, avaient tiqué il y a deux ans face aux choix de prénom de deux couples du Morbihan : Liam pour un petit garçon né en novembre 2017, Ambre pour une petite fille née en janvier 2018, avaient été considérés comme potentiellement contraires aux intérêts de l’enfant. Après leur validation par les deux juges aux affaires familiales saisis, la procureure de Lorient avait fait appel, mettant elle aussi en avant le risque de 'confusion de genre" que ces prénoms pouvaient générer. "Nous avons estimé qu'Ambre était un prénom féminin et non masculin. Et que Liam était le prénom d'un petit garçon donné à une fille", expliquait alors la magistrate.

Mais la cour d’appel de Rennes, nous apprend Ouest France, a finalement donné gain de cause aux parents lundi. Liam et Ambre pourront donc bien garder leurs prénoms. Un heureux épilogue pour les parents. "A deux ans, notre fils a enfin un prénom", se réjouit dans les (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !