Une enquête d'« Envoyé spécial » met en lumière les conditions de détention dans l'archipel, médiatisées par l'arrestation de Carlos Ghosn.
La discipline de fer des prisons japonaisesAFP

FRANCE 2 - JEUDI 21 NOVEMBRE À 21 H 05 - DOCUMENTAIRE

Arrêté le 19 novembre 2018, accusé de malversations financières, Carlos Ghosn a passé plus de 100 jours en détention préventive dans la « prison de Kosuge », à Tokyo, avant d’être remis en liberté sous caution le 25 avril. L’incarcération du fondateur et ex-dirigeant de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a alors révélé au monde la dureté du système pénitentiaire nippon. « Envoyé spécial » a enquêté. Et dès les premières images – illustrées par un dessinateur de mangas –, on comprend que cela n’a pas été tâche facile. Les révélations ne viendront pas d’où on pouvait les attendre.

La première séquence emmène ainsi le téléspectateur à l’intérieur de la prison modèle de Yamaguchi, dans le sud de l’Archipel, à l’opposé de Tokyo, pour une visite totalement encadrée de 48 heures. Les images étonnent malgré tout : cours de dessin ou de cuisine, avec de vrais couteaux, mais aussi déplacements à un rythme militaire, règne de l’obéissance totale, repas chronométrés (13 minutes), tête baissée, avec interdiction de parler… « Ils te...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !