Les bombardements aux abords de la centrale nucléaire de Zaporijjia inquiètent la communauté internationale.
Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du jeudi 11 août

Il le dit et le répète,"l'heure est grave". Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a réclamé l'accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia que Moscou et Kiev s'accusent mutuellement d'avoir bombardée, jeudi 11 août, devant le Conseil de sécurité de l'ONU réuni en urgence à cause des bombardements qui ont eu lieu ces derniers jours à proximité de la centrale."L'AIEA doit être autorisée à mener sa mission à Zaporijjia aussi vite que possible", a déclaré Rafael Grossi.

Zélensky appelle "le monde entier" à "réagir"

Le président ukrainien a profité de son allocution vidéo quotidienne et des regards rivés sur la situation à Zaporijjia pour lancer un appel. "Le monde entier doit réagir immédiatement pour chasser les occupants de la centrale de Zaporijjia", a exhorté le chef d'Etat, avant d'ajouter :"Seul le retrait total des Russes (...) garantirait la sécurité nucléaire pour toute l'Europe". Suivez notre direct.

La centrale nucléaire de Zaporijjia à nouveau bombardée

Il faut dire que plus tôt dans la journée, de nouvelles frappes ont visé le périmètre de la plus grande centrale...