Les autorités sanitaires ont publié le 21 mai une liste de tests jugés assez précis pour être remboursés. Mais des patients ont été testés depuis le mois d'avril, à l'aide de kits dont certains n'ont pas encore été validés.
ENQUETE FRANCEINFO. Coronavirus : peut-on se fier aux tests sérologiques proposés par les laboratoires ?

Vous l'avez peut-être déjà expérimenté : depuis début avril, une grande partie des laboratoires d'analyse de France proposent de réaliser un test sérologique du Covid-19. La promesse est différente de celle des tests PCR. Il ne s'agit pas de diagnostiquer la maladie mais de savoir si on a été, depuis le début de l'épidémie, "en contact" avec le virus, en observant si le système immunitaire a développé des anticorps contre lui. Si aucun décompte national n'existe, de nombreux Français en ont effectué ces dernières semaines – à Poitiers, par exemple, France 3 rapporte une explosion de la demande depuis le déconfinement, avec 200 tests par jour dans un seul réseau de laboratoires. Parfois à la demande de leur médecin ou de leur propre initiative.

J'étais persuadée d'être positive, mais ce n'était pas confirmé. J'ai pensé que le savoir pourrait être utile plus tard.

Emilie

à franceinfo

Problème : ce n'est que le 21 mai que le ministère de la Santé a dévoilé une première liste de tests jugés fiables. Certains kits utilisés ces dernières semaines n'y figurent pas ou du moins pas encore. Annoncés un temps comme un outil central...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !