DÉVASTATION - La ville de Beyrouth a été en partie détruite par deux explosions survenues dans la zone portuaire. Plusieurs quartiers de la ville sont en ruine. Les habitants traumatisés.
EN IMAGES - Beyrouth, ville meurtrie : la désolation au lendemain des explosions

Vitres brisés, sol jonché de débris, voitures éventrées, toitures déformées ou même soufflées par l'explosion... Beyrouth s'est réveillée traumatisée ce mercredi quelques heures après deux très violentes explosions survenues dans la zone portuaire.  La moitié de la ville est détruite ou touchée. Les secouristes tentent de venir en aide aux victimes. Épaulés par l'armée, ils ont cherché toute la nuit des survivants ou des morts coincés sous les décombres. Selon le dernier bilan de la Croix-rouge libanaise, qui ne cesse de s'alourdir, plus de 100 personnes ont été tuées et plus de 4.000 autres blessées. Le port et sa marchandise dévastés par l'explosion Dans les ruines fumantes du port, où est survenue la double explosion, les dégâts sont immenses. Un gigantesque silo à grains a fondu, détruisant toute la marchandise. La vue aérienne montre les céréales s'écoulant des réservoirs jusque dans la mer, alors que la zone a été (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !