Parmi les modifications à retenir, un décret revient sur le durcissement de l'ouverture des droits au chômage. Il ne faudra plus avoir travaillé que quatre mois sur les 28 derniers pour être éligible à une allocation.
Assurance-chômage, tarifs de gaz et d'électricité, prime à la conversion des véhicules... Ce qui change le 1er août

De bonnes et de moins bonnes nouvelles. Hausse des tarifs de l'électricité et du gaz, conditions plus favorables pour l'assurance-chômage, allocation de rentrée majorée... Alors que la France n'est toujours pas sortie de l'épidémie de Covid-19, de nouvelles mesures entrent en vigueur au 1er août. Certaines doivent apporter un peu de répit aux ménages, d'autres suivent le calendrier habituel. Franceinfo fait le point.

Premières applications de l'activité partielle de longue durée

L'activité partielle de longue durée, conçue pour les secteurs faisant face à une réduction d'activité durable liée au nouveau coronavirus, est entrée en vigueur dès vendredi 31 juillet, avec un premier accord de branche signé dans la métallurgie.

Présenté par l'exécutif comme un "bouclier anti-licenciements", ce dispositif autorise une réduction du temps de travail jusqu'à un maximum de 40% d'heures chômées, sous condition d'un accord d'entreprise ou de branche, de six à 24 mois, validé par l'administration et comprenant des engagements sur l'emploi et la formation.

Sur les heures chômées, le salarié touchera 84% de son salaire net (ou 70% de son brut), calculé à...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !