INOXYDABLE - Il était déjà de la finale de 2007 arrachée par les "Boks". Monument du rugby sud-africain, le trois-quarts de Montpellier François Steyn va disputer ce samedi sa deuxième finale avec l'Afrique du Sud, 12 ans après la première en France, déjà contre le XV de la Rose. Avec l'espoir que l'histoire se répète.
Angleterre-Afrique du Sud : François Steyn, le rescapé "apaisé" de la finale de 2007

Il est ce qu'on appelle un rescapé. Le 20 octobre 2007, au terme d'une finale, soporifique et sans essai, remportée par l'Afrique du Sud contre l'Angleterre (15-6), François Steyn, 20 ans à l'époque, soulève le trophée Webb Ellis avec les "Springboks". Sans se poser de questions, loin d'être submergé par l'événement, le trois-quart centre (15 sélections) compense son inexpérience par son talent, inné, jeu au pied. Sur la pelouse du Stade de France, le diamant brut des Natal Sharks se laisse emporter par l'adrénaline en tapant et réussissant une pénalité de 48 mètres pour installer les "Boks" sur le toit du monde.

Douze ans plus tard, le centre polyvalent de Montpellier est toujours de la partie. Des 44 finalistes couchés sur la feuille de match ce soir d'octobre 2007, le surdoué sud-africain, réputé sans complexe et plein de culot, est le seul et unique rescapé. Face au XV de la Rose ce samedi 2 novembre (à 10h, en direct sur TF1 et en live commenté sur LCI), le (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !