Le groupe européen est loin d'être le seul à vouloir sauver cette compagnie nationale en difficulté
Air France-KLM lorgne sérieusement Malaysia Airlines

Air France-KLM a proposé d’acheter jusqu’à 49% du capital de Malaysia Airlines. Le groupe franco-néerlandais veut aussi mettre en place un hub destiné aux services de maintenance, de réparation et de révision en Malaisie.

Le gouvernement malaisien cherche un partenaire stratégique pour sa compagnie nationale, qui a du mal à se remettre de deux catastrophes aériennes en 2014 : la mystérieuse disparition du vol MH370 et la destruction du vol MH17 au-dessus de l’Ukraine.

Plusieurs autres compagnies aériennes sont sur les rangs. Japan Airlines, qui envisage une participation à hauteur de 25%, a proposé de faire du pays son hub régional, notamment pour les vols à bas coûts. Le groupe AirAsia et Malindo Air, la filiale de la compagnie indonésienne Lion Air en Malaisie, sont encore intéressés.

Malaysia Airlines, surnommée « l’Alitalia de l’Asie », avait engagé en 2015 un plan de restructuration après sa reprise pas un fonds souverain n’est pas allé jusqu’à son terme, ses dirigeants quittant le navire précipitamment, rappelle Les Echos.

Le gouvernement malaisien cherche un partenaire international solide pour sa compagnie nationale, ce...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !