Le nouveau système doit compenser une perte de pouvoir d'achat des salariés dans les entreprises où une réduction du temps de travail a été décidée
Activité partielle: le nouveau dispositif doit être prêt au 1er juillet

Le ministère du Travail s’apprête à faire la transition entre le dispositif de chômage partiel qui a accompagné le confinement et le nouveau système d’activité partielle que Muriel Pénicaud souhaite mettre en place au 1er juillet, a-t-elle déclaré sur RTL vendredi 5 juin. Selon la ministre, pour l’instant le nombre de plans sociaux en France est comparable à celui de l’année dernière « mais il y en a beaucoup qui se préparent, c’est pour ça que nous voulons sortir ce nouveau dispositif pour le 1er juillet, pour que ce soit une alternative » qui permette d’éviter « un tsunami de licenciements ».

Les modalités de ce projet seront définies dans le cadre de discussions avec les partenaires sociaux qui doivent s’ouvrir mi-juin et porter sur une série de sujets, dont la réforme de l’assurance-chômage, l’emploi des jeunes ou encore la formation. A travers cette nouvelle formule, l’Etat viendrait « compenser une partie de la perte de pouvoir d’achat » des salariés d’une entreprise au sein de laquelle aurait été conclu un accord collectif sur la réduction du temps de travail liée à la baisse d’activité.

Contreparties....

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !