Pour limiter l'impact du confinement sur le niveau des pensions des Françaises et des Français, le gouvernement a décidé de quelques ajustements. Ils devraient d'ailleurs rassurer les plus inquiets.

"Nous sommes dans une situation exceptionnelle avec un chômage partiel massif, inédit et qui aujourd'hui va durer ou dure de façon assez prolongée dans certains secteurs", rappelait récemment la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, interrogée par les sénateurs à l'occasion de la série de questions au gouvernement du 6 mai 2020. L'ancienne DRH du groupe Danone en a profité pour évoquer la question du chômage partiel, qui inquiète bien des Françaises et des Français depuis les débuts de la crise sanitaire. Et il faut dire qu'il y a de quoi, indique Capital !

En effet, le chômage partiel s'est imposé pour près de 12 millions d'employés – ce qui représente pratiquement la moitié de la population active recensée dans l'Hexagone par l'Insee, en 2017 – et présente d'importants désavantages. Certains sont immédiats, comme la baisse mécanique des revenus de ces travailleurs et ces travailleuses. D'autres portent davantage sur le long terme... Il importe, de fait, de rappeler que le chômage partiel ne permet théoriquement pas d'obtenir de droits à la retraite. Plus il s'allonge, plus il devient donc angoissant.

Qu'a prévu le gouvernement pour sauvegarder les droits des Français ?

"Si la situation perdure, c'est sur qu'il sera nécessaire de réfléchir à la question", soulignait, il y a quelques jours déjà, l'UNSA à travers la voix de Dominique Corona. Une angoisse que la ministre a donc fini par adresser. Le mercredi 6 mai, elle promettait de présenter "une disposition qui permettra l'acquisition des droits à la retraite de base pendant la période d'activité", à l'occasion du Conseil des ministres du lendemain.

Votre mutuelle santé au meilleur tarif ! Trouver la mutuelle adaptée à vos besoins !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.