Le départ à la retraite se prépare, pour éviter toute mauvaise surprise. Mais comment savoir quel sera le montant de sa pension ? Connaître les périodes ouvrant des droits fait partie des étapes importantes...
Retraite : salaire, primes.. Tout ce qui est pris en compte dans le calcul

Préparer sa cessation d’activité. Après des années passées à s’échiner, la question de la retraite finit assez nécessairement par s’imposer. Elle même en soulève d’autres : quand, dans l’année, liquider ses droits pour toucher une meilleure pension, dans quelles circonstances peut-on racheter des trimestres, quel est l’âge optimal pour prévoir sa fin de carrière… C’est pourquoi il importe de commencer à y réfléchir en amont. D’autant qu’il n’est de toute façon pas possible de prendre sa retraite instantanément ! La demande doit être traitée, ce qui n’est pas sans durer quelques mois.

Une autre interrogation essentielle porte sur le montant de la rémunération à laquelle auront droit les futurs assurés. Y répondre, ainsi qu’à déjà pu le faire Planet, implique mécaniquement de se pencher sur le mode de calcul de la pension. Et donc de revenir en détail sur les périodes et les salaires permettant l’acquisition de droits à la retraite. Les primes et autres revenus exceptionnels peuvent-ils venir renforcer le montant de votre salaire annuel moyen (SAM), élément pilier de l’équation ? Plus de détails à ce propos dans notre diaporama.

Retraite : qui pour répondre à vos questions ?

Bien entendu, c’est loin d’être la seule question susceptible de travailler les futurs retraités. Fort heureusement, il existe de nombreux interlocuteurs qu’il est possible de solliciter aussitôt que le besoin s’en fait sentir.

En ce moment, observe Dossier Familial sur son site, les salariés du privé peuvent d’ailleurs profiter d’un événement organisé par l’Assurance retraite et l’Agirc-Arrco dans le seul but de les épauler à ce propos. Il débute en ligne le lundi 15 novembre et se poursuit jusqu’au 24 du même mois. L’opération, intitulée “Flash retraite : je me prépare !”, est accessible depuis le site dédié.

1 - Les périodes de stage

1/7
1 - Les périodes de stage

Les périodes de stage peuvent ouvrir des droits à la retraite, indique le site du service public. Il est en effet possible d’effectuer des versements de cotisations pour "valider certaines périodes de stage en entreprise effectuées dans le cadre de vos années d'études supérieures", indique la plateforme. Attention, cependant : "Ce versement est possible si vous n'avez pas suffisamment cotisé pour valider 4 trimestres au cours de ces années d'études", précise le site.

2 - Les jobs étudiants

2/7
2 - Les jobs étudiants

Les salaires perçus par les étudiants qui officient en plus de leur travail scolaire ouvrent également des droits à la retraite, informe le site spécialisé Tout sur mes finances. Ils paient, en effet, des cotisations sur leur rémunération. Leur employeur également.

3 - Les jobs saisonniers

3/7
3 - Les jobs saisonniers

Comme les jobs étudiants, les travaux saisonniers - que d’aucuns appellent parfois les “jobs d’étés”, mais qui sont susceptibles de réunir bien davantage que ces seules activités - ouvrent des droits à la retraite, indique encore Tout sur mes finances. Et ce pour les mêmes raisons : les salaires perçus sont soumis à cotisations.

4 - Les périodes travaillées

4/7
4 - Les périodes travaillées

Toute période travaillée et rémunérée (salaire, honoraire, traitement, etc) ouvre l’accès à des droits à la retraite… puisqu’elle soumise à cotisations. 

5 - Les trimestres assimilés

5/7
5 - Les trimestres assimilés

Certaines périodes non-travaillées, d’ores et déjà listées par Planet, peuvent également résulter sur l’obtention de droits à la retraite. On parle alors de trimestres assimilés. Attention aux pièges, toutefois ! Ces trimestres non-cotisés ne permettent pas de gonfler le SAM ou d’obtenir une surcote. Ils ne sont utiles que pour accéder au taux plein.

6 - Le piège de la dernière année

6/7
6 - Le piège de la dernière année

La dernière année de travail, les règles relatives aux cotisations changent. Quel que soit le montant de la rémunération perçue, il n’est pas possible d’obtenir  plus de quatre trimestres et cela implique mécaniquement de travailler jusqu’au terme de l’année, comme l’a déjà expliqué Planet.

7 - Les primes et les revenus exceptionnels

7/7
7 - Les primes et les revenus exceptionnels

Les primes mensuelles, indique l’Urssaf - l'organisme chargé de la collecte des cotisations salariales et patronales pour l’Etat), entrent en compte dans le calcul de la retraite. Il en va de même pour certains revenus bonus, tels que le 13ème mois, par exemple. L’Agirc-Arrco fonctionne de la même façon.

Comment se préparer pour bien vivre sa retraite ? Echangez gratuitement avec notre formatrice !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.