Pour partir à la retraite cette année, il suffit d’être né en 1956 et d’être âgé de 62 ans minimum. Mais cet âge peut être avancé sous certaines conditions. Voici la règle.

Contrairement à une idée reçue, pour percevoir votre retraite de base, il vous suffit simplement de cesser de travailler et d’avoir atteint l’âge de 62 ans cette année. Mais pour obtenir votre pension à taux plein en 2018, il convient d’avoir engrangé 166 trimestres si vous êtes né entre 1955 et 1957. Toucher votre retraite à taux plein signifiant, pour rappel, que vous bénéficiez d’une retraite égale à 50 % de votre salaire annuel.

Que se passe-t-il si vous partez plus tôt ?

En principe, rappelle Notre Temps, s’il vous manque quelques trimestres, mais que vous souhaitez quitter le monde du travail, vos retraites de base et complémentaires subiront une décote. Votre pension sera alors définitivement minorée et ce taux réduit en fonction de différents paramètres. Soit au regard du nombre de trimestres manquant pour obtenir le taux maximum, soit en fonction des trimestres nécessaires pour atteindre l’âge d’obtention automatique de votre retraite à taux plein (à savoir 67 ans).

Sachez cependant que si vous êtes reconnu comme étant inapte au travail, vous pouvez alors demander à obtenir votre retraite pour inaptitude à taux plein dès 62 ans. Ce, quel que soit le nombre de trimestres engrangés.

Et si vous avez cotisé à plusieurs régimes ?

Dans le cas où vous auriez appartenu à au moins deux régimes (régime général et régime social des indépendants par exemple), il est nécessaire de remplir ce que l’on appelle "une demande unique de retraite" que vous pouvez télécharger sur le site du service public. Il importe, ensuite, de déposer ladite demande auprès de votre dernier régime de retraite. Vous recevrez, alors, une pension qui prend en compte toutes vos cotisations.

Aucune retraite accordée automatiquement

Si vous avez appartenu à un régime aligné par exemple (régime général des salariés, régime des commerçants et des artisans, ou régime agricole), ainsi qu’à un autre régime comme celui des fonctionnaires, il convient, dans ce cas, de déposer deux demandes et une auprès de l’Agirc-Arrco pour les salariés du secteur privé.

A noter, enfin, que dans l’absolu, aucune retraite n’est accordée automatiquement. Il est essentiel de déposer un dossier complet au moins quatre mois avant votre départ. L’objectif étant de palier toute interruption de revenus.

Publicité
Pour ce faire, il importe d’envoyer votre dossier à la caisse de retraite de votre lieu d’habitation et d’avoir rempli et imprimé, au préalable, un document Cerfa téléchargeable. Vous pouvez également le demander à votre caisse de retraite.

Si vous avez été salarié, vous devez, dans tous les cas, effectuer une demande de retraite complémentaire sur le site de l’Agirc-Arrco.

En vidéo - Le recordman centenaire prend sa retraite

 

mots-clés : Retraite

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet