Vous avez tendance à entasser vos papiers administratifs, avec le sentiment que cela pourra être utile un jour. Et puis un jour, vous décidez de faire le tri. Mais quels documents faut-il conserver ?
Quels papiers conserver, et pourquoi ?

Les papiers bancaires

  •  Les talons de vos chéquiers et les relevés de compte : 5 ans. Un débit frauduleux doit cependant être contesté dans un délai de 18 mois.
  • Les chèques à encaisser : 1 an et 8 jours. Encaissez-les rapidement car au-delà de ce délai, la banque ne les accepte plus.
  • Les bordereaux de remise de chèques, d'argent, de virements, prélèvements : 5 ans. Ils sont à conserver pendant toute la durée de l'action civile (Il s'agit d'un délai de prescription pendant laquelle une action en justice, civile ou pénale est recevable. Au-delà, elle devient caduque.) 

Les contrats de prêt à la consommation et immobilier et tous justificatifs s'y rapportant : 2 ans à compter de la dernière échéance.

Les valeurs mobilières : 5 ans, délai pendant lequel les intérêts, dividendes peuvent encore être réclamés. Les avis d'opérations doivent être conservés pendant toute la durée de détention des titres que vous avez en votre possession. 

Les preuves de dépôt des impôts : 4 ans pour les preuves du paiement des impôts sur le revenu (les avis et déclarations sur le revenu sont en revanche à conserver 3 ans), 3 ans pour la redevance TV, 1 an pour les impôts locaux et fonciers

Les papiers liés au logement

Les contrats de location et les quittances de loyer : 5 ans après la fin de la location. Cela correspond au délai pour contester les loyers et charges.

Les charges de copropriété et les courriers échangés avec le syndic : 10 ans.

Les factures de travaux : 10 ans pour le gros oeuvre (garantie décennale) et 2 ans pour les petits travaux.

Les factures d'eau : 2 ou 4 ans. Ces délais servent à contester une facture, dans les 2 ans si votre eau est distribuée par une entreprise privée ou de 4 ans si la distribution est assurée par votre commune.

Les factures d'électricité et de gaz : 5 ans. C'est le délai pour contester une facture.

Les certificats de ramonage sont à conserver jusqu'à 1 an après le départ de votre logement.

Les factures de téléphone et d'internet : 1 an.

Les attestations d'entretien annuel des chaudières : 2 ans après la fin d'occupation du logement.

Les quittances d'assurances du logement : 2 ans après la fin du contrat, délai pendant lequel l'assureur peut contester les paiements. Il est préférable de conserver les contrats jusqu'à 10 ans après la résiliation.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.