Dans certains cas, le montant de la pension retraite calculé par les autorités compétentes n'est pas le bon. Quand cela arrive, il faut alors le contester.
Pension de retraite : comment en contester le montant ?Istock
Sommaire

Trop souvent, les Françaises et les Français doivent composer avec de faibles retraites. C’est un problème conséquent, abordé par de nombreux candidats à l’élection présidentielle avant que ne soit joué le premier tour. Les deux finalistes, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ne manquent d’ailleurs pas de s’attarder sur cette question dans leurs programmes respectifs. Si la situation témoigne d’un potentiel problème de fond, d’ores et déjà abordé dans nos colonnes, il arrive aussi, parfois, que ce défaut de ressources résulte d’une erreur dans le calcul du montant de la pension. Une pension liquidée sur six, rappelle France Info, est concernée par une erreur de calcul.

Quand c’est le cas, souligne le site spécialisé Tout sur mes Finances, il faut alors demander la révision de sa pension. Mais il va falloir agir vite : la rectification obtenue ne portera que sur les 12 derniers mois pour les salariés du privé et les quatre dernières années pour les anciens agents de la fonction publique. Selon le type d’erreur, il peut encore être réduit pour ces derniers. 

Comment contester le montant de sa pension de retraite ?

Demander la révision de la pension de retraite passe nécessairement par une adresse à l’attention de la caisse de retraite. Il faut la contacter par courrier et penser à préciser son nom et son prénom ainsi que son lieu de résidence, mais aussi son numéro de Sécurité sociale, son numéro de retraité (que vous pourrez retrouver indiqué sur votre notification de retraite). Naturellement, il faut aussi faire figurer l’objet de votre demande.

Le retraité doit également joindre à ce courrier plusieurs copies de documents parmi lesquels :

  • Le livret de famille,
  • Les fiches de paies & autres contrats (travail, apprentissage, etc)
  • L’éventuelle attestation militaire dont il peut faire l’objet

Contester sa pension de retraite : que faire en l’absence de réponse ?

En cas de problème, ce qui revient à être confronté à l’absence de réponse de la caisse de retraite, il faut alors se rapprocher de la Commission de recours amiable (CRA), ainsi que de la Caisse nationale d’assurance vieillesse ou de son équivalent régional.

La CRA dispose de deux mois pour vous répondre. Si elle ne le fait pas, il faut alors considérer son silence comme un rejet de la demande, informe Tout sur mes finances. Seule solution, dans ce cas : faire appel au Médiateur de l’Assurance retraite. Il ne restera après, cet ultime recours, que le dépôt de plainte auprès du Tribunal des affaires sociales (TASS).

La procédure judiciaire peut ensuite se poursuivre auprès du Tribunal d’instance ou du Tribunal de grande instance.

Contester sa retraite : attention aux pièges !

Quiconque conteste le montant de sa pension de retraite s’expose à une nouvelle analyse et un nouveau calcul de cette dernière. Malheureusement, il arrive aussi que les erreurs relevées soient à l’avantage du retraité, quand bien même il s'agit d’un cas rare.

Dans ce genre de situation, la Caisse de retraite concernée est en droit de demander le remboursement du trop-perçu dont aurait bénéficié le retraité… A condition que celui-ci ait été touché depuis moins de deux ans. Passé ce délai, la prescription s’applique.

Comment se préparer pour bien vivre sa retraite ? Echangez gratuitement avec notre formatrice !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.