Certains espèrent partir à la retraite à 60 ans. D'autres veulent voir l'âge légal de départ repoussé aussi loin que faire se peut. Mais dans un cas comme dans l'autre, pour qui faut-il voter ? Récapitulatif des propositions.
Présidentielle : à quel âge partirez-vous à la retraite selon les candidats ?

Faut-il repousser l’âge de départ légal de départ à la retraite ? D’aucuns, parmi les figures les plus importantes de l’histoire politique récente du pays, affirment parfois que c’est inévitable. Edouard Philippe, qui a siégé à Matignon trois ans durant avant de retrouver la mairie du Havre, semble le penser. Sous la présidence d’Emmanuel Macron, pour qui il a dirigé plusieurs gouvernements, le transfuge de la droite n’a pas engagé de réforme visant - explicitement, au moins - à gonfler la durée de travail des Françaises et des Français. Aujourd’hui, il en prône un allongement conséquent, rappelle La Tribune sur son site.

L’ancien Premier ministre défend désormais une modernisation autant qu’une uniformisation du système de retraite français.  Cela passe, selon lui, par une réforme quelque peu différente de celle qu’il avait porté pendant son temps à Matignon : il milite désormais pour un report jusqu’à… 67 ans ! Bien plus que les 64 ans initialement défendue, dans le cadre de l’âge pivot. Cependant, le maire du Havre n’est - pour l’heure, au moins - candidat à rien. D’autres projettent cependant de prendre l’Elysée en 2022. Et, pour beaucoup, ont réfléchi à ces mêmes questions…

Élection présidentielle & retraites : qui prône quoi ?

En pratique, parmi les femmes et les hommes qui se sont déclarés, nul ne va aussi loin que ne le souhaiterait Edouard Philippe. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il n’existe pas une variété conséquente de propositions ! D’un bord à l’autre de l’échiquier politique, elles varient considérablement. Parfois, elles peuvent même bouger beaucoup d’une famille ou d’un camp à l’autre. Vous ne savez pas pour qui voter, mais vous savez à quel âge vous aimeriez partir à la retraite (où, alternativement, à quel âge vous voudriez que vos cadets puissent partir à la retraite !) ? Pas de panique : découvrez dans notre diaporama qui porte votre proposition.

Pour une retraite à 60 ans : Philippe Poutou

1/12
Pour une retraite à 60 ans : Philippe Poutou

Philippe Poutou, dernier candidat a avoir obtenu ses 500 parrainages, prone le départ à la retraite ) 60 ans avec 37 annuités cotisées. Pour les personnes dont les travaux se sont montrées pénibles, cet âge peut descendre à 55 ans.

Pour une retraite à 60 ans : Nathalie Arthaud

2/12
Pour une retraite à 60 ans : Nathalie Arthaud

Nathalie Arthaud, candidate pour Lutte Ouvrière, souhaite ramener l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans. Elle entend aussi faire passer le montant minimum de la pension à 2 000 euros.

La candidate de Lutte ouvrière souhaite avancer l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans. Elle veut aussi faire passer le minimum retraite à 2 000 euros net par mois.

Pour une retraite à 60 ans : Jean-Luc Mélenchon

3/12
Pour une retraite à 60 ans : Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon prône un âge légal de départ à la retraite à 60 ans. Concrètement, il s’agit d’un retour à la situation que connaissaient les Françaises et les Français avant la réforme de 2010. D’après le candidat de la France Insoumise, c’est une mesure qui serait soutenue par 7 travailleurs sur 10. Il explique aussi avoir trouvé comment financer une pareille transformation, ainsi que l’a déjà expliqué Planet

Pour une retraite à 60 ans : Fabien Roussel

4/12
Pour une retraite à 60 ans : Fabien Roussel

Fabien Roussel, du Parti Communiste Français, prône aussi un âge légal de départ à la retraite à 60 ans. Il dit défendre le droit de “partir à la retraite à 60 ans, avec une bonne pension” et entend financer cette réforme à l’aide “d’une cotisation sur les revenus financiers” ainsi que par “la création d’un million d’emplois”, fait savoir Le Figaro.

Pour une retraite à 62 ans : Yannick Jadot

5/12
Pour une retraite à 62 ans : Yannick Jadot

Yannick Jadot, rappelle Planet, ne prône pas de report de l’âge légal de départ à la retraite. Le candidat d’Europe-Ecologie Les Verts s’est montré assez discret sur la question, mais il a tout de même combattu la réforme souhaitée par Emmanuel Macron et il devrait à priori reprendre le projet du parti, visant à renforcer les dispositifs de départ anticipés pour certains métiers jugés complexes.

Pour une retraite à 62 ans : Anne Hidalgo

6/12
Pour une retraite à 62 ans : Anne Hidalgo

La candidate socialiste ne devrait pas reporter l’âge légal de départ à la retraite… Mais elle ne devrait pas non plus l’avancer. Elle s’est levée contre le possible report à 64 ans, un temps envisagé par le gouvernement, ainsi que l’a déjà écrit Planet.

Pour une retraite à 62 ans : Jean Lassalle

7/12
Pour une retraite à 62 ans : Jean Lassalle

Jean Lassalle, informe Sud-Ouest sur son site, compte parmi les candidats qui militent en faveur d'un âge de départ à la retraite maintenu à 62 ans. En outre, il veut "garantir par la Constitution le maintien absolu du pouvoir d'achat des retraités face à l'inflation".

Pour une retraite à 62 ans : Nicolas Dupont-Aignan

8/12
Pour une retraite à 62 ans : Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan fait partie des candidats qui n'entend pas repousser l'âge légal de départ à la retraite. Il veut aussi indexer les retraites minimum sur l'inflation, de sorte à ce qu'elles progressent d'année en année.

Pour une retraite à 62 ans : Marine Le Pen

9/12
Pour une retraite à 62 ans : Marine Le Pen

Marine Le Pen a fini par changer d'avis : elle ne défend plus le retour à un âge légal de départ à la retraite à 60 ans, comme c'était le cas auparavant. Désormais, cette disposition ne sera valable que pour celles et ceux ayant commencé à travailler avant 20 ans, s'ils peuvent afficher quarante annuités pleines. Les autres devront attendre 62 ans.

Pour une retraite à 64 ans : Eric Zemmour

10/12
Pour une retraite à 64 ans : Eric Zemmour

Le chroniqueur d’extrême droite n’a pas encore annoncé officiellement sa candidature à l’Elysée, mais il pourrait être capable d’atteindre le second tour d’après certains sondages. Si sa lubie concerne bien plus l’immigration que les retraites, il a tout de même fini par opter pour un âge légal de départ à 64 ans d’ici 2030. Il veut aussi sanctionner le licenciement des seniors.

Pour une retraite à 65 ans : Emmanuel Macron

11/12
Pour une retraite à 65 ans : Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a fini par sortir de l'ambiguité et se porter formellement candidat à sa propre succession. Il prône désormais une réforme paramétrique du système de retraite et prévoit de reporter l'âge légal de départ à 65 ans.

Pour une retraite à 65 ans : Valérie Pécresse

12/12
Pour une retraite à 65 ans : Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, comme François Fillon en 2017, prône un report important de l’âge légal de départ à la retraite. La présidente de la région Île-de-France envisage le passage de 62 ans à 65 ans, tout en prévoyant cependant une hausse de la pension minimum au niveau du Smic à compter de 2030, indique Planet.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.