Le Conseil constitutionnel a publié mardi soir la liste des nouveaux parrainages adressés aux candidats à l'élection présidentielle. Une journaliste du "Monde" a pu suivre la procédure du début jusqu'à la fin.

Le premier tour de l'élection présidentielle approche à grands pas, de même que la limite de dépôt des parrainages. Les aspirants candidats à l'élection surpême n'ont plus que trois jours pour faire parvenir au moins 500 parrainages d'élus au Conseil Constitutionnel.

Mais comment les parrainages sont-ils validés par l'institution ? Une journaliste du Monde s'est rendue mardi matin à son siège, au Palais-Royal à Paris, pour rendre compte sur Twitter de toute la procédure.

C'est vers 8 heures et demie que le courrier arrive avec des centaines de parrainages. Ce jour-ci, il y avait 818 lettres. Au Conseil constitutionnel, on est bien équipé, puisque c'est une machine qui ouvre toutes les enveloppes, rapporte la journaliste Manon Rescan.

C'est ensuite un véritable travail à la chaîne qui commence. Un homme récupère les bulletins des enveloppes. Ces derniers sont ensuite triés par candidat.

Les parrainages sont également tamponnés avec un numéro qui permet de retrouver chaque formulaire. Petite précaution supplémentaire : les formulaires sont photocopiés, et les originaux seront mis dans un coffre. "Tout le monde met la main à la patte", même un chauffeur et les secrétaires, confie-t-on à la journaliste du Monde.

Pour cet arrivage, ce sont Emmanuel Macron, François Fillon et Benoît Hamon qui ont reçu le plus de parrainages. Ces derniers sont ensuite vérifiés et validés (ou non) par un service juridique, muni de stylos verts et rouges. 

Publicité
Quand un parrainage litigieux arrive, les élus sont appelés pour des vérifications. La plupart des cas, il s'agit soit d'un problème d'état civil, soit du sceau de la mairie qui manque. Les élus peuvent réctifier le tir en envoyer un document complémentaire au Conseil constitutionnel. 

Etape suivante : les parrainages sont saisis sur informatique, et une vérification à lieu sur le registre national des élus pour savoir si l'élu-parrain existe vraiment ! 

En 2022, tout sera numérisé

A 17 heures, le Conseil constitutionnel a ensuite diffusé les résultats des parrainages obtenus pour chaque candidat, qui ont été ajoutés à ceux précédemment obtenus. 

La journaliste du Monde rapporte enfin que c'est la dernière élection présidentielle où tout ce travail est effectué à la main. Pour 2022, tout sera numérisé. 

Vidéo sur le même thème : EDITO  Neumann : Valls n'apportera pas son parrainage à Hamon 


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité