Sur sa nouvelle affiche de campagne dévoilée mercredi, la candidate soutenue par le FN laisse apparaître une partie de sa cuisse. Une décision qui n'a pas été prise au hasard.

Bibliothèque en arrière-plan, veste bleue, jupe noire, mains croisées et… une partie de sa cuisse. Mercredi, les nouvelles affiches des deux candidats qualifiés pour le second tour ont été révélées. Sur celle de Marine Le Pen, assise sur une table, on peut apercevoir le bas de sa cuisse et son genou dépassant de sa jupe dans le coin droit de l'image.

C e qui peut apparaître comme un détail est en réalité une décision mûrement réfléchie par une candidate maîtrisant tous les stratagèmes de la communication politique.  Selon son équipe de campagne, le choix de cette pose avait pour but de mettre en avant "sa féminité", rapporte L’Express, notamment dans le but d’attirer une partie du vote des femmes vers la candidate du Front national. Il s’agissait également de faire passer un message fort.

Publicité
Publicité

A lire aussiPrésidentielle 2017 : pourquoi le futur président va coûter plus cher aux contribuables

"C'est un parti pris assumé"

Toujours selon l’hebdomadaire, la décision de laisser apparaître une partie de la jambe de Marine Le Pen a fait l’objet de nombreuses discussions au sein de son staff dans le cadre de sa stratégie de communication. "C'est un parti pris assumé. Il s'agit d'un message subliminal par rapport à l'islam", aurait déclaré un membre de l’équipe de campagne pour justifier ce choix. Une manière de sous-entendre qu'en France, "les femmes s'habillent comme elles l'entendent", comme le commente L'Express.

En comparaison de sa campagne pour l'élection présidentielle de 2012, Marine Le Pen a mis beaucoup plus en avant sa féminité et sa volonté de défendre les droits des femmes, notamment face aux dangers de "l'islamisme qui fait reculer les libertés fondamentales", comme elle l'explique dans son programme

En vidéo : Marine Le Pen et Emmanuel Macron ou le bras de fer de la communication politique