Retraite à vie, privilèges en nature... Découvrez les avantages des anciens présidents de la République.
Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Valéry Giscard d'Estaing, AFPAFP

Les incroyables avantages des anciens présidents : retraite à vie, salaire...

Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, François Hollande a quitté sa fonction de président. Il a donc également perdu tous les avantages qui y étaient liés : résidences de fonction, personnel et flotte aérienne. Toutefois, la fin officielle de son mandat lui a cependant ouvert l'accès à de nouveaux privilèges accordés par le statut d’ancien président, tout comme Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

Publicité

A lire aussi - Vacances, projet professionnel… Les confidences de Hollande sur sa vie d’après

Publicité

Selon une loi datant de 1955, les anciens présidents bénéficient d’abord d’une "dotation annuelle d'un montant égal à celui du traitement indiciaire brut d'un conseiller d'Etat en service ordinaire", soit environ 6 220,96 € bruts mensuels, sans condition de durée ou de montant de cotisations. A cela, peuvent s’ajouter les pensions liées à ses autres activités professionnelles. C’est le cas de François Hollande qui touchera en plus environ 9 900 € en tant qu’ancien magistrat de la Cour des Comptes, ancien parlementaire et élu local. Et si François Hollande a décidé de ne pas siéger au Conseil Constitutionnel, tous les présidents avant lui en avaient systématiquement la possibilité... Et touchaient donc une indemnité mensuelle brute de 14 4000 euros, rappelle BFMTV. Depuis la loi "pour la confiance dans notre vie démocratique" portée par François Bayrou, les présidents de la République ne peuvent plus devenir automatiquement des Sages.