Arthur Germain, 20 ans, a révélé ce mardi 26 avril avoir voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour de l'élection présidentielle et s'être abstenu au second tour. Le nageur et aventurier appelle à vivre autrement et assure “qu'un autre mode vie, une autre société, est possible”.
Anne Hidalgo : pourquoi son fils a voté pour Jean-Luc Mélenchon©Jana Call me J/Abacapress

Même son propre fils n’a pas voté pour elle ! Invité ce mardi 26 avril sur RMC et RMC Story, Arthur Germain, le fils âgé de 20 ans d’Anne Hidalgo, a révélé qu’il avait voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour de l’élection présidentielle et qu’il s’était abstenu au second.

“Non, je n’ai pas voté pour ma mère, j’ai voté pour Jean-Luc Mélenchon”, a-t-il assuré face à Apolline de Malherbe. Pour rappel, sa mère, candidate socialiste, n'a rassemblé que 1,75% des suffrages. Un score historiquement bas et bien plus faible que les 6,36% de voix de Benoît Hamon en 2017.

Je n’ai pas voté pour ma mère

                                    Arthur Germain sur RMC et RMC Story.

Arthur Germain a toutefois expliqué que son vote pour le candidat insoumis n’était pas l’objet d’”une grosse conviction”, mais dû au fait qu’il croyait en “son idée de VIe République”. “Je me suis dit que ça pouvait être un moyen que les gens se posent des questions sur le système dans sa globalité”, a-t-il précisé. Un choix qu’il n’aurait d’ailleurs peut-être pas réitéré si Jean-Luc Mélenchon avait réuni assez de suffrages pour passer au second tour de l’élection.

Le fils d’Anne Hidalgo a expliqué avoir été assez déçu par le comportement du chef de file insoumis à l’issue du premier tour. "J’ai été assez déçu par ce qu’il (Jean-Luc Mélenchon) a dit après le premier tour, par le fait qu’il se range de manière un peu insidieuse derrière Emmanuel Macron. Je trouve ça dommage parce qu’il portait vraiment l’idée d’un nouveau système", estime le fils de la maire de Paris.

Pour une transformation radicale de la société

Arthur Germain, qui est le troisième enfant de l’élue, qui a un autre fils et une fille plus âgés, avait déjà expliqué sur Twitter qu’il ne voterait pas au second tour la veille du scrutin. “Je ne voterai pas au 2nd tour des Présidentielles 2022. Les politiques sont réformistes. Je suis pour une transformation radicale et en profondeur de la société. On ne résoudra pas les problèmes de fond en mettant un papier dans une urne tous les 5 ans”, avait en effet expliqué le nageur et aventurier sur le réseau social.

Il a précisé avoir tenu parole et ne pas avoir voté “pour plusieurs raisons”. “C’est pas seulement que je ne crois plus à la politique. Pour moi, il y a des problèmes de fond dans la société qui sont plus importants. Il y a pleins de crises aujourd’hui, la crise Covid, climatique, qui sont les symptômes d’une dépression plus globale de la société”, assure-t-il. Arthur Germain, qui a notamment parcouru à la nage les 784 kilomètres de la Seine depuis la Côte-d’Or jusqu’en Seine-Maritime en juillet dernier, explique “que tout l’enjeu de ses aventures est de montrer qu’un autre mode de vie est possible”. Selon le jeune homme, “les problèmes de fond de la société viennent du système démocratique”. Il fustige une société avec “un rapport au matériel” trop important et incite à “vivre plus simplement” et “ralentir”.

Je me permets d’avoir des opinions différentes de ceux que j’aime

En avril, il avait déjà assumé de ne pas avoir les mêmes opinions que sa mère Anne Hidalgo. "Ma mère est au courant de ce que je pense et sait que je ne voterai pas nécessairement pour elle. (...) Je me permets d’avoir des opinions différentes de ceux que j’aime. Et si je juge que dire publiquement ce que je pense a un intérêt pour transmettre mon message, je le fais", avait-il déjà expliqué.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.