La consigne qu'il a donnée à ses ministres est simple : demeurer disponible, autant que nécessaire, en cette période de crise sociale et politique. Ce qui n'interdit pourtant pas de prendre quelques jours… Puisque Emmanuel Macron, lui, a prévu de partir !
Voeux aux Français, balade en amoureux… Qu’a prévu Emmanuel Macron pour le Nouvel an ?AFP

Au lendemain de Noël, les vacances que s’octroient certains ministres font d’ores et déjà scandale. Pourtant, assure son cabinet, Elisabeth Borne avait le droit de partir pour Marrakech. Preuve en est, Emmanuel Macron lui-même s’est accordé quelques jours de congé, à son retour de Côte d’Ivoire où il a fêté son anniversaire et réveillonné avec les militaires stationnés près d’Abidjan.

Certes, le président n’est pas parti aussi loin que sa ministre de la Transition écologique et solidaire. Il a opté, rapporte Le Figaro sur les bases des informations dévoilées par l'Élysée, pour le fort de Brégançon. Lieu de villégiature historique des chefs d'État français, cette demeure est assez appréciée du couple Macron qui y passe nombre de ses vacances et y a fait construire une piscine.

Naturellement, Brigitte Macron y accompagne son époux. Ils sont arrivés sur place dès le mercredi 25 décembre et devraient y rester une semaine, c’est-à-dire jusqu’au dimanche 31 décembre. C’est depuis le fort que le président de la République prononcera ses traditionnels “voeux aux Français”, retransmis à la télévision à partir de 20h. Il aura alors l’occasion de “commenter le contexte social”, note le quotidien national, marqué à droite.

Des vacances très studieuses pour le chef de l'État ?

Le “classicisme” de ce séjour, précise BFMTV, ne devrait pas heurter la population française. D’autant plus que le couple présidentiel fait tout pour se tenir aussi discret que possible. Ce qui ne signifie pas qu’ils ne prennent pas le temps de s’accorder quelques instants à deux… En effet : Emmanuel et Brigitte Macron ont pu se promener à deux reprises en bord de mer. Mais, contrairement à son habitude, le locataire de l'Élysée ne s’est pas encore autorisé de bain de foule.

“Il travaille beaucoup”, explique son entourage, assurant qu’il suit très attentivement les signaux relatifs à la grève, qui dure depuis près d’un mois dorénavant. Une chose est sûre, résume Gala, le président ne veut pas avoir à répondre aux questions de journalistes. Il aurait fait du fort un “bunker imperméable” à leur “indiscrétion”...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.