Le fondateur du Front national a exprimé mercredi son avis sur la présence de personnes gays au sein du parti. Sa réponse a choqué le journaliste qui l'interrogeait.
© AFPAFP

En décembre 2014, l e coming out (forcé) de Florian Philippot, bras droit de Marine Le Pen, n'avait pas plu à Jean-Marie Le Pen, qui avait fait référence à lui en tant que "Don Quichotte de La Jaquetta". Cette semaine, il s'en est de nouveau pris à la question de l'homosexualité au sein du Front national.

L'ex-président du parti était interrogé en direct sur Facebook, mercredi, par des journalistes du Figaro. Pris à parti pour ses "mots durs" à l'égard de la communauté gay dans le FN, il a répondu : "Les homosexuels c'est comme le sel dans la soupe, s'il n'y en a pas du tout c'est un peu fade, s'il y en a trop, c'est imbuvable".

À lire aussi – La nouvelle "blague" de Jean-Marie Le Pen sur les "camps de concentration"

Une énième incartade

Le journaliste, abasourdi par la sortie du politicien, s'est mis à bafouiller et a soufflé un "bah voilà" affligé. Pendant ce temps, son interlocuteur rigolait, très fier de sa "boutade".

Jean-Marie Le Pen est adepte des petites phrases de la sorte. En 1988 par exemple, il avait lancé que les chambres à gaz étaient "un point de détail de l’histoire de la Seconde guerre mondiale".

Vidéo sur le même thème – Florian Philippot revient sur son homosexualité

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage