S'il assure ne pas avoir d'amertume depuis son départ de Matignon, Édouard Philippe n'a jamais digéré d'avoir été remplacé par son ancien "Monsieur déconfinement", Jean Castex, qu'il surnomme "Bernard" devant ses proches selon Le Monde.
"Plouc", "Bernard"... Les noms d'oiseaux qu'Édouard Philippe donne à Jean CastexAFP

Édouard Philippe n'aurait jamais digéré son départ de Matignon en juillet 2020. Le fait qu'Emmanuel Macron lui préfère son "Monsieur Déconfinement" Jean Castex aurait eu du mal à passer pour le maire du Havre. Selon Le Monde, Édourd Philippe se plairait même à surnommer son successeur "Bernard" devant ses proches. Selon les confidences d'un ami de l'ancien Premier ministre, "il le trouve plouc". "Castex, c’est un gagnant de l’Euromillions : il est conseiller départemental de Prades [Pyrénées-Orientales] et devient premier ministre !", ironise également un proche du maire du Havre auprès du Monde.

Un surnom peu flatteur

Face à la dégradation de l'épidémie de Covid-19, le Premier ministre Jean Castex avait décidé, le 18 mars 2021, de nouvelles mesures de restrictions pour quatre semaines dans 16 départements. Une décision à laquelle Édouard Philippe avait publiquement exprimé son désaccord, comme le rappelle Gala. "Ces nouvelles, pour beaucoup d’habitants de la Seine-Maritime, pour beaucoup de Havraises et de Havrais, constituent une mauvaise surprise. Ces mesures ne sont pas, je crois, justifiées par l’état actuel de la situation sanitaire", avait-il assuré dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux le 19 mars dernier. Outre un surnom peu flatteur en privé, Édouard Philippe s'oppose publiquement à la politique menée par son successeur.

Le fait d'avoir écarté de Matignon semble avoir marqué un point de rupture entre le président de la République et son ancien Premier minustre. À l'occasion de la sortie de son prochain livre Impressions et lignes claires  le 7 avril prochain, Emmanuel Macron a pourtant convié Édouard Philippe pour un dîner à l'Élysée, comme l'a révélé le JDD. Une manière de préparer l'avenir en vue de 2022 ? Malgré une rupture compliquée entre les deux hommes, Emmanuel Macron n'imagine pas qu'Édouard Philippe puisse tenter de le doubler, comme il l'a fait avec François Hollande en 2017. "Édouard est un orgueilleux, il n’osera jamais me trahir", aurait glissé le Président à un ami selon Le Monde.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.