Dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte en juillet dernier pour détournement de fonds publics et recel, les frais de Damien Castelain sont épluchés un par un.
IllustrationAFP

Le luxueux train de vie du président de la métropole européenne de Lille : des fonds détournés ?

Soins hammam, parfums, hôtels de luxe..."offerts" par les contribuables ?L’enquête devra le déterminer.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les locaux de la Métropole européenne de Lille dirigés par Damien Castelain depuis 2014, ont été perquisitionnés ce jeudi. L’Agence française anticorruption (AFA) avait effectué un signalement en octobre dernier, suite à certaines irrégularités concernant les frais du président sans étiquette.

Publicité

En juillet déjà, l’association Anticor avait lancé l’alerte. Une première plainte contre X avait également été déposée par Eric Darques, vice-président de l'association du Front républicain d'intervention contre la corruption, comme le rapporte la Voix du Nord.

Publicité

A lire aussi :  Somptueuses maisons, grosses voitures… L’extraordinaire patrimoine de Nicolas Hulot

Le luxueux train de vie du président de la métropole européenne de Lille : examiné à la loupe

10 000 euros de dépenses entre janvier 2017 et mai 2018 !

Publicité

C’est ce que révélait un article du site local Médiacités après avoir examiné une "centaines" de factures. Selon le média, les frais générés par Damien Castelain, n'avaient que peu de rapport avec ses fonctions de présidence de la MEL : parfums, cartes cadeaux, services de bien-être, cravates, hôtels de luxe parisien le week-end…

Face à ces accusations, l'intéressé avait alors dénoncé "une chasse à l'homme téléguidée" et affirmé que ces chiffres étaient "faux".