Emmanuel Macron a présenté ce jeudi son plan pauvreté. Un vrai défi communicationnel pour celui qui reste perçu comme le "président des riches'…

Emmanuel Macron et "ceux qui ne sont rien"

Ce jeudi au Musée de l’Homme à Paris, Emmanuel Macon a présenté son plan pauvreté. Au programme : revenu universel d’activité, cantine à 1 euros etc. La présentation de ce plan, déjà reportée deux fois, était une également une question d’image pour le chef de l’Etat alors qu’il lui est compliqué depuis le début de son quinquennat de sortir de celle de "président des riches". Une image liée à son passé dans la banque mais aussi à des phrases qu’Emmanuel Macron a pu prononcer lorsqu’il était en campagne ou après son investiture. Florilège de ces bourdes qui ont coûté au président de la République. 

Publicité
Début juillet 2017, Emmanuel Macron alors récemment élu président vient inaugurer la Station F, le plus gros incubateur de start-up au monde à la H alle Freyssinet en plein cœur de Paris. Il s’avère que ce lieu n’est autre qu’une ancienne gare et c’est précisément cet élément qui va inspirer le chef de l’Etat pour une petite phrase : 

"Une gare, c’est un lieu où l’on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien"

Immédiatement l’opposition s’empare du discours et de cette phrase qu'elle juge "honteuse", "méprisante".

Vidéo : Emmanuel Macron fait une bourde délicieusement coquine

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité