L'ancien Premier ministre et ancien candidat à la présidentielle a quitté les ors de la République... mais ne sera pas sans le sou pour autant. 
AFP

Manuel Valls n'est plus le Premier ministre de la France et ne sera pas non plus candidat à la présidence de la République. Mais de quoi va-t-il vivre ?

En tant qu'ancien ministre, et qui plus est Premier ministre, Manuel Valls va continuer à toucher son salaire (14 910 euros) pendant trois mois comme tout membre qui quitte le gouvernement. A vant les mesures mises en place par l’actuel chef de l’Etat, les ex-chefs de gouvernement continuaient de percevoir leur indemnité pendant six mois.

Les anciens Premiers ministres n'ont pas droit à la retraite

A lire aussi Manuel Valls et ses origines : ce que vous ne savez (peut-être) pas

A noter que les Premiers ministres, tout comme les ministres et secrétaires d'Etat ne bénéficient d'aucun droit à la retraite. Mais c ontrairement aux simples ministres, Manuel Valls va continuer à garder certains privilèges : protection policière, voiture avec chauffeur, etc. En tant qu'ancien parlementaire - il a été député de l'Essonne de 2002 à 2012 - il percevra une pension à vie : 731 euros de base, plus 400 euros dès le premier mandat (chaque réelection permet d'accroitre ses droits).

En février 2016, Médiapart avait révélé le montant des dépenses liées aux anciens Premiers ministres, de 2011 à 2014. Il s’élevait à plus de 2,9 millions d’euros (frais de sécurité mis à part).

Vidéo sur le même thème : VIDÉO Voici la première apparition télé de Manuel Valls !